LE FIL

Gard

Les Jeunes agriculteurs en guerre contre la stigmatisation

Jeudi 27 septembre 2018 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 28/09/2018 09:34:21

Détournant les codes de la dernière communication du ministère de la santé contre la prévention de l'alcoolisation foetale, les Jeunes Agriculteurs du Gard demandent la fin de la stigmatisation du vin.Détournant les codes de la dernière communication du ministère de la santé contre la prévention de l'alcoolisation foetale, les Jeunes Agriculteurs du Gard demandent la fin de la stigmatisation du vin. - crédit photo : DR
S’insurgeant contre l’utilisation du vin dans les campagnes du ministère de la Santé de prévention contre l’usage de l’alcool, les jeunes agriculteurs du Gard font leur propre communication.

« Il est bon de rappeler que le vin, ce n’est pas qu’une molécule d’alcool, c’est aussi du patrimoine, une histoire, du partage et une économie » indiquent les Jeunes agriculteurs du Gard. Excédés par la succession des campagnes de prévention contre l’alcoolisme qui utilisent l’image du vin, le syndicat indique que la dernière campagne est « le verre de trop » (ndlr : même si cette campagne ne vise pas exclusivement le vin).

Repenser les messages

« A en croire ces affiches, les risques de cancer et les conséquences de l’alcool sur un fœtus se réduisent qu’à la consommation de vin et pas aux autres alcools » écrivent-ils. C’est pourquoi, les Jeunes agriculteurs du Gard lancent leur propre campagne publicitaire destinée à être reprise par les politiques pour « repenser les messages » prônant une consommation modérée et responsable et ne se focalisant pas sur le vin seulement, mais bien sur tous les alcools.

 

Actualisation du 27 septembre

Contrairement aux premières informations recueillies par Vitisphere, la campagne de Santé Publique France ne cible pas uniquement le vin, son communiqué de présentation s'appuyant sur "un verre de bière" (voir ci-dessous).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé