LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Equipement

Pellenc sort deux nouvelles machines à vendanger

Mercredi 05 septembre 2018 par Juliette Cassagnes
Article mis à jour le 11/09/2018 15:39:46

Pellenc sort sur le marché 5 modèles de machines à vendanger tractées pour vignes larges, 'Grapes' line'
Pellenc sort sur le marché 5 modèles de machines à vendanger tractées pour vignes larges, 'Grapes' line' - crédit photo : J Cassagnes
Pellenc annonce la commercialisation de deux nouveaux modèles, dès la rentrée 2018 : une tête de récolte montée sur un nouveau tracteur enjambeur, pour vignes étroites, et une nouvelle gamme de vendangeuses tractées, pour vignes larges.

Le constructeur Pellenc a organisé ce mardi 4 septembre, dans la Beaujolais, une journée de présentation de ses dernières innovations, auprès de son réseau de distributeurs et importateurs, ainsi que de la presse. L’entreprise ajoute à son catalogue un nouveau tracteur enjambeur multifonction pour vignes étroites (de 0,9 à 1,5 m), "l’Optimum 340", ainsi qu’une tête de récolte. Mais l'engin peut accueillir de nombreux autres outils pour le travail des vignes, tous pilotés par des connexions hydrauliques, et attelables facilement avec des commandes déportées sur la plateforme de lavage depuis le sol. Il est muni d’un moteur Deutz 156 ch.

Un gros travail a été conduit pour réduire au maximum les dimensions de la machine, afin de la rendre la plus courte possible, donc le plus maniable possible : son empattement mesure 2,60 mètres et son angle de braquage 85°, lui conférant un rayon de braquage « record » de 3,40 m.

Le poste de pilotage est « de tout confort », avec une vue panoramique élargie par rapport à l'ancien modèle, des aides à la conduite avec écran tactile et joystick. L’échelle pour y accéder dispose d’une ouverture et fermeture hydrauliques, combinées avec le frein parking. Ce nouveau modèle remplace le "330", mis au point en 2015. 

La nouvelle tête de récolte dispose, quant à elle, du système de tri Selectiv process et d’une table de tri. Sa hauteur minimale de récolte est de 15 cm. Elle est équipée d’une benne d’une contenance de 1400 litres avec vis à répartition.

10 machines ont déjà été produites, opérationnelles pour des démonstrations dans les vignobles dès ces vendanges 2018. Elle est commercialisée au prix de 220 000 €. 

Une gamme de 5 nouvelles machines tractées

L’entreprise lance également, cette fois pour vignes larges, supérieures à 1,40 mètre, une gamme de machines à vendanger tractées : « Grapes’line ». 5 modèles ont été déclinés, en fonction des options : "40", "45", "60", "70" et "80". Elles remplacent l’ancienne gamme lancée en 2008 baptisée « 8000 », avec plusieurs améliorations. Parmi celles-ci, des secoueurs conçus dans un matériau plus résistant à l’abrasion et ne se déformant pas. Jusqu’à 10 paires peuvent être montées, pour s’adapter aux zones fructifères plus grandes. « Cette gamme est destinée à répondre à un maximum d’utilisateurs dans les différents vignobles du monde », a précisé Jacques Servoles, directeur du département machines à vendanger chez Pellenc.

Concernant les bennes, des clapets de fermeture automatique des goulottes ont été installés, évitant des pertes de récolte lors de leur vidage. Elles ont des contenances de 1500 à 1800 litres selon les modèles. Autre ajout réalisé : la remise à niveau du devers semi-automatique de la machine, par simple impulsion du joystick, ou encore l’équipement d’un système de freinage double ligne, obligatoire pour les nouvelles machines à partir de 2019. Elles sont par ailleurs dotées de la motricité « Autotorque », une technologie qui permet à la machine d’adapter sa vitesse en fonction de celle du tracteur, la rendant autonome.

Concernant la tête de récolte, elle est munie d’un convoyeur en « L » s’ouvrant sur l’arrière, en inox, et dont la tension est semi-automatique, de deux aspirateurs et d’un trieur ou du système Selectiv process selon les modèles. Le pilotage se fait avec un joystick et un écran tactile. Une commande déportée sur la plateforme de lavage et non à différents endroits de la machine permet de débrayer les éléments à nettoyer. Le prix de ces machines tractées varie de 55 000 à 110 000 €; elles sont garanties 5 ans.

 

Nouveau tracteur enjambeur multifonction pour vignes étroites (de 0,9 à 1,5 m) : "l’Optimum 340".

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé