LE FIL

Royal sparkling

Les paris restent ouverts sur le vin du mariage du prince Harry

Jeudi 17 mai 2018 par Alexandre Abellan

Annoncé en novembre 2017, le mariage de Meghan Markle et du prince Harry a nourri les premiers articles de tabloids sur leur vin de noces dès janvier 2018.Annoncé en novembre 2017, le mariage de Meghan Markle et du prince Harry a nourri les premiers articles de tabloids sur leur vin de noces dès janvier 2018. - crédit photo : Kensington Royal
Le suspens est à son comble au Royaume-Uni : avec quelles bulles britanniques sera porté le toast concluant la cérémonie monarchique de samedi ? Les bookmakers ont des pistes sérieuses…

Si le prince Henry de Galles et Meghan Markle se marient ce samedi 19 mai, « une secret persiste : quel vin effervescent sera servi ? » s’inquiète l’Association Anglaise du Commerce des Vins et Spiritueux (WSTA). S’il semble acquis que les bulles seront britanniques (dans la continuité du mariage du prince William de Cambridge et de Kate Middleton en 2011), toute la question est de connaître le domaine fournisseur.

Les bookmakers anglais Ladbrokes et William Hill tiennent ainsi les paris sur la cuvée anglaise qui serait mise à l’honneur. Actuellement en tête des côtes (avec respectivement 1/1 et 2/1), Chapel Down serait le choix le plus évident, son rosé ayant été servi au dernier mariage royal. Pour alimenter les paris, les critères ne manquent pas pour tenter de deviner la cuvée choisie.

"Vitrine mondiale"

« Le mariage royal est une excellente opportunité de donner une vitrine mondial aux vins anglais, et de montrer ce que nous faisons de mieux en Grande Bretagne » estime la WSTA. Pour aider les futurs mariés à choisir qualitativement la cuvée mise en avant, l’association de promotion a envoyé un panel de douze vins effervescents à Kensington Palace le noël dernier. « Cette sélection inclut la première cuvée de Hambledon [NDLR : côte 16/1 chez William Hill] et le millésime 2010 de Digby [6/1 pour Ladbrokes], qui ont récemment battu à l’aveugle les champagnes de Dom Pérignon* et Krug » précise la WSTA. Qui ajoute qu’au-delà du plaisir de dégustation, le couple pourrait être sensible à la cuvée de Nyetimber [4/1 pour William Hill], qui provient du Sussex dont Meghan Markle deviendra la duchesse.

Réponse ce 19 mai après-midi à l'heure du thé.

 

* : En 1981, lors du mariage du prince Charles et de la princesse Diana, les parents des princes Harry et William, le vin de la cérémonie était justement un Dom Pérignon 1961.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé