LE FIL

Italie

Quand la France fait des envieux à l’export

Vendredi 13 avril 2018 par Sharon Nagel

Lorenzo Biscontin estime que les opérateurs italiens devraient s’orienter vers les méthodes de marketing « pull » comme leur homologues français
Le grand rendez-vous annuel de la filière italienne, Vinitaly, ouvre ses portes ce dimanche à Vérone. Mais derrière l’image fédératrice projetée par cet événement majeur se profile un malaise au sein du secteur, en perte de vitesse sur certains marchés clés à l’international. L’expert italien en marketing Lorenzo Biscontin analyse les raisons de ces défaillances, et cite la France comme exemple de réussite.
Ce contenu Quand la France fait des envieux à l’export est réservé aux abonnés payants Vitisphere Citizen Wine et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere : Citizen Wine
- 100 % des contenus du site à l'exception des archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre LA VIGNE Vitisphere
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
Tags : Italie Prosecco
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé