LE FIL

Millésime Bio

Dynamisme malgré la hausse des prix

Mercredi 31 janvier 2018 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 01/02/2018 17:08:18

1000 exposants se sont retrouvés du 29 au 31 janvier à Montpellier pour Millésime Bio.1000 exposants se sont retrouvés du 29 au 31 janvier à Montpellier pour Millésime Bio. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Alors que Millésime Bio vient de refermer ses portes, les exposants tirent un bilan très positif de cette vingt-cinquième édition. Il n’y a pas de doute l’édition est un succès.

C’est avec de beaux sourires que la vingt-cinquième édition de Millésime Bio s’est refermée ce 31 janvier. Selon les organisateurs, la fréquentation est en hausse de 17 % : le salon a accueilli 5700 acheteurs contre 4800 en 2017.  La poignée d’exposants interrogés est unanime : « une fois de plus, c’est un bon salon ! ». La baisse des volumes et les hausses de prix passées n’ont pas refroidit les acheteurs. « Ils savaient à quoi à s’attendre et même si certains ont du mal à accepter les hausses, ils achètent ! » explique un domaine bordelais.

Les cavistes en force

De l’avis de tous, le noyau dur des visiteurs sont les cavistes, venus particulièrement en masse le lundi. « Nous avons vu nos clients historiques mais aussi rencontré de nouveaux cavistes » se satisfait Arthur Larmandier, du Champagne Larmandier Bernier. A quelques tables de là, le Domaine Laguerre, en côtes du Roussillon, a vu, lui aussi, ses clients traditionnels : des acheteurs internationaux. Il exporte 70 % de ses volumes et Millésime Bio est le seul salon qu’il fait dans l’année. « C’est à ce moment là que je réalise l’essentiel de mes ventes à l’étranger ». Le visitorat étranger était donc présent, même si certains regrettent qu’il soit principalement européen. Et il y avait même des gros acheteurs, plus habitués des salons conventionnels, ce qui a surpris certains négociants. Les acheteurs de la grande distribution ont, eux aussi, foulé les allées. « Ils sont heureux de passer incognito. Sur d’autres salons, ils se font interpeler dans les allées. Ici, ils peuvent passer et rencontrer seulement les producteurs qui les intéressent » glisse malicieusement un observateur.

Si les hausses de prix sont passées comme une lettre à la poste, c’est que : « quand on a une offre adaptée au marché, elle se vend » analyse, Bruno Kessler, président de l’AFED. Certains producteurs ont tout de même cherché des stratégies pour adoucir la pilule, notamment en ayant recours à des achats raisins pour produire des vins des vins d’entrée de gamme à prix plus compétitifs que leurs cuvées traditionnelles. C’est le cas du Domaine des Pothiers, en Côtes Roannaise, gelé à 50 %. Il a acheté des raisins provenant de terroirs identiques au sien pour proposer un vin de France à 9 euros, départ propriété.

L’édition 2018 de Millésime Bio, c’est aussi une présence plus offensive des opérateurs de taille moyenne, tous venus avec leur vin bio sans sulfites ajoutés sous le bras. Etaient ainsi présents pour la première fois Vinovalie, Fortant ou Pierre Chavin. Et certains ont appris à leur dépend que l’esprit de Millésime Bio nécessite parfois quelques adaptations pratiques. « On a des clients qui ont renversé des bouteilles. Il n’y a rien pour nettoyer. On ne savait pas qu’il fallait s’équiper de poches poubelles pour gérer ce genre de situation ». Certains acheteurs ont avoué avoir eu du mal à se repérer malgré un fléchage des stands et une application de géolocalisation. De petites grognes sans conséquence pour un salon dont la formule séduit toujours autant les acheteurs et les exposants.

 

Qui sont les visiteurs étrangers ?

Les visiteurs étrangers représentent 25 % des visiteurs du salon. Ils viennent :

- d'Europe hors France : 73,4% du visitorat étranger. Ils proviennent en majorité du Bénélux avec 24 % des visiteurs internationaux, suivis des Scandinaves (15 %), des Allemands (12 %), des Suisses (8.5 %) et des Espagnols (9%).

- d'Amérique du Nord (Etats-Unis + Canada) = 9% des acheteurs étrangers

- d'Asie avec 6,3% des acheteurs étrangers

 

 

Les organisateurs ont annoncé les dates du prochain Millésime Bio : ce sera du 28 au 30 janvier, toujours au Parc des Expositions de Montpellier.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé