Accueil / Gens du vin / Décès du milliardaire américain Robert G. Wilmers (château Haut-Bailly)

Pessac-Léognan
Décès du milliardaire américain Robert G. Wilmers (château Haut-Bailly)

Disparu soudainement à 83 ans, le banquier était un francophile doublé d'un amoureux pour Bordeaux. Il présidait de l'association des Amis Américains de la Cité du Vin.
Par Alexandre Abellan Le 21 décembre 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Décès du milliardaire américain Robert G. Wilmers (château Haut-Bailly)
Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur depuis 2008, Robert G. Wilmers a reçu le grade d’Officier ce 21 septembre 2017, des mains d’Alain Juppé. - crédit photo : Château Haut-Bailly
P

ropriétaire dans les Graves des châteaux Haut-Bailly (30 hectares) et le Pape (10 ha), Robert G. Wilmers a succombé à une crise cardiaque ce 16 décembre à New York. « Il avait subi quelques semaines auparavant une intervention chirurgicale dont il s’était bien remis » précise un communiqué du château Haut-Bailly.

Cité du vin

Dirigeant depuis 1983 la M&T Bank à Buffalo (état de New York), Robert G. Wilmers était un francophile affirmé. Né aux États-Unis, il a grandi en Belgique avant d’étudier à Harvard. Passionné par les crus bordelais, il avait acheté le château Haut-Bailly en 1998* et son voisin, le Pape, en 2012. Proche du maire de Bordeaux, Alain Juppé, Robert G. Wilmers était non seulement un mécène de la Cité du Vin, mais également le président de l’association des Amis Américains de la Cité du Vin.

 

* : La propriété est dirigée par Véronique Sanders, l’arrière-petite-fille d’André Sanders, le négociant belge qui avait acquis la propriété en 1955.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Bertrand Le 22 décembre 2017 à 20:47:55
Ce fut aussi un des 1er actionnaire de Vitisphere...me semble t'il.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé