LE FIL

Jean-Baptiste Thial de Bordenave

« L’arrêt Figeac alerte sur l’utilisation de "château" dans une marque »

Lundi 06 mars 2017 par Alexandre Abellan

Ayant mis le doigt dans l’engrenage de la poursuite juridique, le château Figeac pourrait bien avoir ouvert une boîte de Pandore plus importante encore.
Ayant des airs d’arroseur arrosé, la décision du Tribunal de Grande Instance de Bordeaux mettant en cause le dépôt de « château Figeac » contient en germe un avertissement bien plus large pour la protection des marques viticoles.
Ce contenu « L’arrêt Figeac alerte sur l’utilisation de "château" dans une marque » est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé