Accueil / Commerce/Gestion / SIMEB passe au conditionnement des vins en BIB

Languedoc-Roussillon
SIMEB passe au conditionnement des vins en BIB

L'embouteilleur biterrois vient d'investir dans unité de conditionnement Bag in BoxTM, estimant que le marché est encore en plein développement.
Par Alexandre Abellan Le 09 novembre 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
SIMEB passe au conditionnement des vins en BIB
Basée à Béziers, la société de conditionnement joue à domicile pour le salon Dionysud. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
F

ondée en 1985, la bien-nommée Société Industrielle de Mise En Bouteille (SIMEB) n’avait jamais réalisé d’incursion en dehors des flacons de verre en trente ans d’existence. Ce qui n’est plus le cas depuis juin dernier, et la mise en fonctionnement d’un camion à ligne semi-automatisée dédiée aux BIB (de 3, 5 et 10 litres, ainsi que les Pouch).

Ce développement répond à une opportunité pour l’entreprise. « Le créneau se développe. Et il y a encore des parts de marché à prendre. Il y a de la concurrence, mais la demande reste supérieure » explique Frédéric Lyègre, responsable clientèle de la SIMEB, sur le salon Dionysud où l’entreprise expose. Cette marge de développement nourrit une ambition : que « le camion tourne tous les jours. Et pourquoi pas d’investir dans un deuxième camion, complètement automatisé » précise Frédéric Lyègre.

300 000 euros/le camion

Avec une cadence moyenne de 2 000 BIB par jour, cet outil semi-automatisé nécessite deux personnes pour réaliser un chantier (quand il faut six pour une mise en bouteille). Cette ligne BIB représente un investissement de 300 000 euros (quand il avoisine le million d’euros pour un camion d’embouteillage).

Avec ses quatre unités de conditionnement traditionnel, la SIMEB embouteille en moyenne 12 millions de cols par an sur tout le Languedoc-Roussillon.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé