LE FIL

Ernest

Le sommelier à l’intelligence artificielle

Jeudi 03 novembre 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Voici Ernest, le sommelier qui oeuvre sur TonPetitSommelier.Voici Ernest, le sommelier qui oeuvre sur TonPetitSommelier. - crédit photo : DR
Tonpetitsommelier est un nouveau site qui utilise un algorithme pour proposer une offre de trois vins en fonction des envies et des goûts des internautes.

Il a un air un peu rétro, Ernest, bien loin de l’image traditionnelle de l’homme engoncé dans son costume trois pièces, arborant sa grappe brochée sur la poitrine. Non, Ernest est loin du sommelier qui officie sur les grandes tables, il porte un béret comme papi et un binocle comme arrière-arrière grand-papi. Bref, il sort tout droit de notre imaginaire passé, avec les attributs de celui qui mange et boit bien et sainement. De quoi donner spontanément confiance pour accompagner les internautes dans l’univers terrifiant du monde des vins. Ernest est là pour aider les béotiens âgés de 25 à 40 ans à trouver leurs vins en posant quelques questions, via une interface graphique joliment désignée. Car il ne faut pas se leurrer, Ernest a beau nous rappeler papi, c’est en fait une intelligence artificielle, un algorithme qui va déterminer en fonction de l’instant de consommation, de la région de prédilection, de la couleur, de l’accord mets et vin… une proposition de vins.

Trois propositions de vin

Ernest répond toujours par trois offres. La première s’intitule « classique », c’est celle qui correspond au plus près du choix de l’internaute. La seconde, pour les « curieux », va un peu plus loin, tandis que l’aventurier va faire découvrir un accord mets et vins sous un autre jour, ou un vin bien loin de la région de prédilection. « Par exemple, un bordelais qui fait un choix très proche du profil des vins de sa région ; l’aventurier l’emmènera en Côtes du Rhône ou Languedoc pour lui faire découvrir d’autres vins » explique Greg Malgras, directeur et fondateur de TonPetitSommelier.

L’algorithme qui, assure Greg Malgras, ne donne jamais la même réponse même si la demande est formellement identique, pioche dans les cuvées de 46 vignerons. Leurs vins ont été sélectionnés par les palais scrupuleux d’un comité de dégustateurs qui associent des experts et des amateurs. « La confrontation des points de vue est une richesse. La présence des amateurs nous permet de nous assurer que nous ne nous éloignons pas de notre cible » précise Mailys Ray, responsable marketing. Un minimum de trois vins est souscrit à la commande qui assure une livraison en 24 heures.

Des soirées mensuelles

Tonpetitsommelier, qui se rémunère à la commande en calculant une marge de manière à proposer un prix proche d’un départ cave, a été lancé en avril dernier. Il est pourtant uniquement accessible sur site web (et mobile en version responsive). Le site prévoit de travailler encore l’algorithme pour améliorer la précision de ses réponses et d’étendre son offre de vins. En attendant, le site travaille sa communication sur les réseaux sociaux notamment et a la particularité d’organiser une fois par mois, à Paris, une soirée de découvert d’un vin disponible sur le site. Ainsi, à l’invitation d’un sommelier virtuel, une centaine de personnes trinquent bien réellement ensemble.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé