Accueil / Gens du vin / Maxime Saint-Martin prend la présidence des Crus Artisans

Médoc
Maxime Saint-Martin prend la présidence des Crus Artisans

Attendant que le cahier des charges de leur dix prochaines années soit validé, les crus artisans viennent d'élire un jeune président à leur tête.
Par Alexandre Abellan Le 21 avril 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Maxime Saint-Martin prend la présidence des Crus Artisans
Coup de jeune à la tête des crus artisans, syndicat médocain créé en 1989 pour la renaissance d’une mention au moins cent-cinquantenaire. - crédit photo : Château Graves de Pez
P

lus jeune vigneron de Saint-Estèphe à 28 ans, Maxime Saint-Martin vient de prendre la présidence du Syndicat des Crus Artisans du Médoc. Son premier dossier est la validation du nouveau cahier des charges par le comité national de l’INAO, en préalable à la révision du classement des crus artisans. Revue tous les dix ans par un arrêté ministériel, cette liste doit justement être mise à jour cette année.

La dernière liste des crus artisans a été arrêtée en janvier 2006, par un décret du ministère de l’Agriculture. Mais si elle répertorie 44 propriétés, ils ne sont actuellement que 37 châteaux à revendiquer la mention cru artisan (pour 350 hectares et 1 million de cols). Ce désengagement souligne tout l’enjeu renaissance de cette mention qui cherche encore sa place dans le paysage médocain, déjà touffu en terme de crus (du classement en 1855 à celui des crus bourgeois).

Sang neuf

Ayant repris à son oncle le château Graves de Pez depuis 2008 (3 hectares en AOC Saint-Estèphe), Maxime Saint-Martin a toujours baigné dans les crus artisans, ses parents étant classés avec le château Vieux Gabarey (17 ha en AOC Haut-Médoc). Maxime Saint-Martin succède à Xavier Berrouet (château Bejac Romelys, AOC Médoc), qui présidait le syndicat depuis 2013.

Critères de classement
Pour prétendre à la mention cru artisan, un château médocain (AOC Médoc, Haut-Médoc ou l’une des six appellations communales) doit être la propriété de son vigneron-vinificateur-metteur en marché.
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé