Accueil / Politique / L’Italie se penche sur l’enseignement du vin à l’école
L’Italie se penche sur l’enseignement du vin à l’école
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Bouger les lignes
L’Italie se penche sur l’enseignement du vin à l’école

À l’initiative d’un sénateur, les parlementaires italiens vont se pencher sur un projet de loi visant à introduire « l’histoire et la civilisation du vin » comme matière obligatoire .
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 05 avril 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L’Italie se penche sur l’enseignement du vin à l’école
C'est lors d'une conférence de presse que le sénateur Dario Stefano a présenté son projet de rendre obligatoire l'apprentissage de la culture du vin à l'école. - crédit photo : Dario Stephano
L

a presse italienne s’est fait largement l’écho d’une proposition de loi présentée le 24 mars, qui vise à rendre obligatoire, dès 6 ans et jusqu’au collège, l’apprentissage de « l’histoire et la civilisation du vin ». « Il n’y a pas une période de l’histoire de notre pays qui ne traverse des événements liés aux raisins et au vin », indique sur son site le sénateur Dario Stephano, à l’origine de la proposition de loi. Selon lui, cette instruction des enfants italiens dans la culture de la vigne et du vin s’appuie sur de nombreux arguments. À commencer par le fait que l’Italie s’inscrive fréquemment comme le premier producteur mondial de vin et que ses citoyens doivent avoir un minimum de culture sur ce secteur économique.

Éduquer à la culture de boire
 
Par ailleurs, le sénateur, appuyé en cela par Attilio Scienza, professeur à l’Université catholique du Sacré-Cœur, souligne l’intérêt de l’éducation dans le savoir-boire. « La perte d’habitude de boire en famille conduit les jeunes garçons de 15 ans à boire en dehors de tout cadre. (…) L’éducation permet de rappeler que le vin est un élément de la culture méditerranéenne. Nous devons communiquer l’idée que le vin est un élément fondamental des peuples méditerranéens. Boire ne devrait pas être une satisfaction physique, mais culturelle et pour cela il faut découvrir l’histoire derrière le vin. Transmettre cette culture aux jeunes à l’école est une première étape dans un processus qui doit être développé », indique ainsi le professeur.
 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé