LE FIL

Gironde

10 parlementaires demandent l’ouverture d’une mission sur les pesticides

Jeudi 18 février 2016 par Alexandre Abellan

Tout juste lancée, cette initiative est portée par les élus socialistes Michèle Delaunay (ancienne ministre, ayant notamment twitté que les phytos viticoles de « non-cancérigènes » en 2014), et Gilles Savary (au centre, qui se définit ouvertement comme le parlementaire du vignoble de Sauternes).
Tout juste lancée, cette initiative est portée par les élus socialistes Michèle Delaunay (ancienne ministre, ayant notamment twitté que les phytos viticoles de « non-cancérigènes » en 2014), et Gilles Savary (au centre, qui se définit ouvertement comme le parlementaire du vignoble de Sauternes). - crédit photo : Compte Twitter de Michèle Delaunay
Après l’émission TV, la mission parlementaire ! Deux semaines après sa diffusion, l’enquête Cash Investigation continue d’alimenter le débat sur les phytos viticoles.

Réunissant la presse ce 17 février à l’Assemblée Nationale, dix députés girondins ont demandé la création d’une mission d’information sur les pesticides. Cette initiative se fait ouvertement en réaction à l’émission Produits chimiques : nos enfants en danger de Cash Investigation. Diffusée ce 2 février par France 2, le reportage a particulièrement pointé du doigt le vignoble bordelais, gratifié du titre de premier consommateur national de pesticides cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques. Un titre qui a déjà entraîné une marche blanche dimanche dernier à Bordeaux (rassemblant 1 500 manifestants selon l'organisation).

Souhaitant éviter la surenchère, l’initiative parlementaire annonce apaiser ce débat en faisant un point aussi objectif qu’exhaustif sur les enjeux d’exposition des populations aux produits phytopharmaceutiques. Si la prise de conscience politique est saluée par les organisateurs de la marche blanche de dimanche (syndicat Confédération Paysanne et association Générations Futures), ils jugent dans un communiqué qu’« il n’est plus temps de faire de l’information, le travail de recueil ayant déjà été fait et sérieusement fait (rapport du Sénat en 2012 sur l’impact sanitaire des pesticides, rapport INSERM de 2013 sur les effets des pesticides sur la santé...). Il est temps de reprendre les propositions et recommandations du rapport des sénateurs et de les mettre en application. »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé