Accueil / Viticulture / Un secteur qui innove

Biocontrôle
Un secteur qui innove

Une cinquantaine de nouveaux produits de biocontrôle devraient arriver sur le marché français d'ici 2018. Parmi eux, dix-sept seront dédiés à la vigne.
Par Christelle Stef Le 27 janvier 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
 Un secteur qui innove
Antoine Meyer, nouveau président d'IBMA France - crédit photo : Christelle Stef
l

« L'innovation est en marche », a insisté Antoine Meyer, le tout nouveau président d''IBMA-France  lors du colloque « Réalités et perspectives du biocontrôle en France » que cette association a organisé le 26 janvier dernier à Paris.

Effectivement selon un sondage réalisé auprès des entreprises adhérentes à l'association, 62 projets de recherche appliquée et de développement expérimental sont en cours dont 30 % concernent la viticulture. Une cinquantaine de nouveaux produits de biocontrôle devraient ainsi arriver sur le marché d'ici 2018 dont 17 produits vigne.

Une demande forte en viticulture

Il faut dire que sur ce marché les attentes des viticulteurs et des techniciens sont fortes. Dans une vidéo que les organisateurs ont diffusée, Charles Duby et Serge Martin Pierrat, deux viticulteurs dans l'Hérault et Marie-Laure Panon du Comité Champagne ont expliqué, entre autre, qu'ils attendaient des solutions efficaces contre les maladies du bois, l'oïdium, le mildiou. Ils ont insisté sur la nécessité d'avoir des produits polyvalents permettant, par exemple, de contrôler à la fois les vers de la grappe et la cicadelle de la flavescence dorée. Ils ont également exprimé le souhait de voir arriver sur le marché des solutions pour le désherbage. « Le travail du sol détruit la biodiversité (…) Nous avons besoin d'alternatives pour ne pas faire uniquement de l'enherbement », a ainsi expliqué Charles Duby.

Aujourd'hui les viticulteurs disposent d'une vingtaine de produits de biocontrôle. A l'avenir ils disposeront donc d'une palette beaucoup plus large.

Une définition officielle
La définition des produits de biocontrôle est inscrite dans la Loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 (art L 253-6). Il s'agit des agents et produits utilisant des mécanismes naturels dans le cadre de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures. Ils comprennent en particulier les macro-organismes, les produits phytopharmaceutiques comprenant des micro-organismes, des médiateurs chimiques comme les phéromones ou les kairomones, et des substances naturelles d'origine végétale, animale ou minérale.
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé