Accueil / Politique / La campagne britannique contre la fiscalité des vins et spiritueux distinguée

Lobbying viticole
La campagne britannique contre la fiscalité des vins et spiritueux distinguée

Interpelant le ministre anglais du Budget via ses parlementaires, l'initiative "Drop the Duty!" a débouché sur le gel de la fiscalité sur les vins l'an dernier.
Par Alexandre Abellan Le 07 janvier 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La campagne britannique contre la fiscalité des vins et spiritueux distinguée
Les deux chevilles ouvrières de la la campagne « Drop the Duty! », Miles Beales (directeur de la WSTA) et David Frost (directeur de l’Association des Whiskies Ecossais, la SWA), lors de son lancement, le 15 décembre 2014 (The Punch Tavern, Londres). - crédit photo : WSTA
L

’ Association Britannique des Vins et Spiritueux (WSTA) vient de recevoir le prix de la Campagne des Représentants Professionnels de l’année 2015, décerné par les Public Affairs Awards pour son initiative « Drop the Duty! » (ou « Laissez tomber les taxes ! »). Ce prix des professionnels du lobbying salue à la fois l’originalité et l’efficacité de cette campagne. Lancée en décembre 2014, elle a permis en mars 2015 l’arrêt de l’escalator fiscal sur les vins et spiritueux : les taxes ont été gelés pour les premiers et baissées de 2 % pour les seconds, alors qu’elles augmentaient annuellement depuis

Le meilleur budget pour les vins et spiritueux de ces 20 dernières années

Recevant ce prix le 10 décembre dernier, Miles Beale, le directeur général de la WSTA, s’est dit particulièrement « fier d’avoir obtenu le meilleur budget pour les vins et spiritueux de ces 20 dernières années. Ainsi que des vastes bénéfices déjà entrainés, que ce soit pour les consommateurs, les finances publiques et toutes les entreprises, petites ou grosses, de notre filière. »
Interpellant directement George Osborne, le chancellier de l’Echiquier (soit le ministre britannique des Finances), cette campagne s’adressait aux citoyens pour qu’ils inondent de mails « drop the duty! » leurs parlementaires. Pour se faire, une plate-forme dédiée a été créé sur le web par l’agence MHP Communications, reprenant les éléments de la campagne média nationale, ainsi que des résultats d’études économiques (le tout orchestré). D’après WSTA, les taxes représentent en moyenne 60 % du prix d’une bouteille de vin et 80 % d’un flacon de spiritueux vendu au Royaume-Uni.

Pour 2016, la WSTA se donne pour objectif d’obtenir un repli de 2 % de la fiscalité sur les boissons alcoolisées.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé