Accueil / Commerce/Gestion / Le gouvernement britannique veut encourager la croissance des vins Made in England

Plan stratégique
Le gouvernement britannique veut encourager la croissance des vins Made in England

Au moment où le champenois Taittinger annonçait avoir acheté un vignoble dans le Kent, le gouvernement britannique affichait de son côté son soutien au secteur vitivinicole local. La première table ronde dédiée au développement du secteur aura lieu l'année prochaine.
Par Sharon Nagel Le 04 janvier 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le gouvernement britannique veut encourager la croissance des vins Made in England
Une table ronde, organisée début 2016, doit permettre d'identifier des terrains susceptibles d’être plantés de vignes, d’encourager la collecte et le partage des données, de promouvoir l’oenotourisme et les exportations de vins anglais. - crédit photo : English Wine Producers
C

’est ce qu’a annoncé la ministre de l’Environnement, Liz Truss : « J’organiserai en tout début d’année prochaine une table ronde en présence des représentants professionnels pour savoir comment encourager le développement de la filière vitivinicole ». Il s’agira, entre autres, d’identifier des terrains susceptibles d’être plantés de vignes, d’encourager la collecte et le partage des données, de promouvoir l’oenotourisme et les exportations de vins anglais, note l’organisme professionnel Wine & Spirit Trade Association, partie prenante des débats. La table ronde constituera la première initiative commune entre les professionnels et les pouvoirs publics destinée à transformer le « English Wine en marque internationale ».

Chiffre d'affaires de 100 millions de £

La ministre de l’Environnement a rappelé les enjeux économiques de la filière vin outre-Manche : « Les effervescents anglais représentent une catégorie en croissance, générant un chiffre d’affaires de près de 100 millions £. J’ai organisé récemment un événement à Shanghai en Chine, de concert avec des producteurs d’effervescents anglais, et j’encourage tous mes collègues du gouvernement à privilégier les effervescents anglais ». Les consommateurs semblent avoir déjà entendu son message : selon le distributeur Waitrose, qui commercialise six bouteilles de vins anglais sur dix, les ventes de vins Made in England ont progressé de 80% en un an, tandis que les effervescents ont bondi de 188%. 

Tout en se félicitant de ces annonces gouvernementales, le directeur de la WSTA, Miles Beale a souligné le poids des taxes sur les vins commercialisés au Royaume-Uni : en effet, les consommateurs britanniques doivent débourser 67% de l’ensemble des accises sur le vin collectées dans les 28 Etats membres de l’UE, selon l’organisme professionnel.

Rappelons que le secteur du vin anglais représentait en 2013, 1 884 hectares de vignes pour 135 wineries qui élaborent chaque année 4,45 millions de cols. 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé