Accueil / Commerce/Gestion / Vins italiens : la valorisation des expéditions portée par les effervescents

Le repli du vrac et la montée en gamme des bouteilles soutiennent les performances italiennes,...
Vins italiens : la valorisation des expéditions portée par les effervescents

Le repli du vrac et la montée en gamme des bouteilles soutiennent les performances italiennes, du moins en valeur.
Par Alexandre Abellan Le 03 novembre 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vins italiens : la valorisation des expéditions portée par les effervescents
S

ur les sept premiers mois de 2015, l’Italie a expédié 11,59 millions d’hectolitres de vins, pour un chiffre d’affaires de 3,04 milliards d’euros selon l’Institut italien des statistiques (ISTAT). Si les volumes sont globalement en repli (-2,6 % par rapport à la précédente période), la valeur bondit (+6 %). Cette montée en gamme est soutenue par les expéditions de vins tranquilles embouteillés, qui sont stables en volume (à 7,16 millions hl, ), mais augmentent en valeur (+5 %, à 2,32 milliards €).

Représentant encore une faible part des exportations italiennes (12 % des volumes et 16 % de la valeur de janvier à juillet 2015), les effervescents continuent de tirer leur épingle du jeu avec des taux de croissance impressionnants : +16 % en valeur et +20 % en volume (à 1,4 million hl et 497 millions €). A noter que cette valorisation italienne est également marquée par les nets replis des vins en vrac, en volume et valeur (respectivement 14 % et -11 %),

En valeur, les Etats-Unis sont la première destination des vins tranquilles italiens embouteillés (642 millions €, +17 %), et arrivent en deuxième place pour les effervescents (108 millions €, +36 %). Affichant le taux de croissance le plus important, le Royaume-Uni est la première destination des bulles italiennes : +51 % ) 124,8 millions €. La France pointe à la dixième position des pays importants des vins tranquilles italiens (56 millions €, +8 %) et à la neuvième pour les effervescents (14 millions €, +24 %).

Comme l’explique le blog I Numeri del Vino, ces performances soutiennent les ambitions de la filière italienne. L’Unione Italiana Vino vise en effet la barre des 5,5 milliards € d’exportation sur l’année 2016. Or, sur l’année mobile se finissant en juin 2015, les expéditions italiennes atteignent déjà 5,25 milliards € (+4 %). Le cap de 5 milliards € n'a été atteint que l'an dernier (cliquer ici pour en savoir plus).

 

 

[Illustration : Vinitaly]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé