LE FIL

Cité des civilisations du vin

Une visite de chantier ministérielle, informelle et fraternelle

Vendredi 24 avril 2015 par Alexandre Abellan

Cité des civilisations du vin : une visite de chantier ministérielle, informelle et fraternelle

Venu dans la capitale girondine pour signer le contrat de promotion de la destination Bordeaux, le ministre des Affaires Etrangères a fait ce 24 avril un crochet par le chantier de la Cité des Civilisations du Vin. Accompagné d'Alain Juppé, le maire de Bordeaux, Laurent Fabius a bouclé en trente minutes chrono une visite ministérielle éclair aux faux airs de visite scolaire. À la fois studieux et potaches, les deux anciens camarades de l'Ecole Nationale d'Administration (diplômés à un an d'écart) étaient guidés par le directeur de la future attraction oenotouristique de Bordeaux, Philippe Massol. Ils ont d'abord pu juger de l'avancée des travaux extérieurs, le bâtiment achevant de prendre forme avec l'assemblage en cours de monumentaux arcs en bois (avant la pose des plaques de recouvrement).

Partant de la partie basse jusqu'au sommet de la tour, ils ont suivi le futur parcours permanent, apercevant sur tablette le rendu des animations (livrées avec le bâtiment le 31 mars 2016). Là où Philippe Massol souligne la vocation de la Cité à l'accueil d'un jeune public (incluant des scolaires), Alain Juppé salue la volonté de porter un message de modération et Laurent Fabius tique sur le volet érotique de la station « l’art et le vin de l’érotisme » (animation finalement réservée à un public averti). Au terme de la visite*, le ministre a plus sérieusement salué la création d'un endroit marquant le paysage mondial viticole. Interpelé sur le cadre légal national, il a expliqué que si « la loi Evin limite la communication, il faut différencier les consommations excessives et la consommation modérée de vins ».

Du quai d'Orsay aux quais bordelais, les liens sont de plus en forts et ce ne sont pas les opérateurs bordelais qui vont s'en plaindre. De Philippe Castéja (le président du Conseil des Grands Crus Classés en 1855, accueilli ce 21 avril au quai d'Orsay) à Laurent Gapenne (président de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux), la satisfaction était complète parmi les mécènes du projet. Cette visite est la preuve d'un soutien ministériel significatif pour Sylvie Cazes (la président de la Cité des Civilisations du Vin), qui se félicite de « l'inscription du vin dans son travail actuel sur le rayonnement de l'art de vivre à la française. Je crois qu'il faut aujourd'hui arrêter de stigmatiser le vin et parler de sa culture. Il y a 90 pays dans le monde qui produisent du vin, avec des spécificités, mais une même culture qui fait le lien. »

Ce socle commun sera au cœur de la soirée de gala (et de levée de fonds) organisée par l'American Friends of the Cité des Civilisations du Vin à New York ce 30 avril. Ce dîner caritatif accueillera Alain Juppé, mais pas le critique américain Robert Parker Jr. (dont l'agenda ne lui permettra pas de jouer son rôle d'ambassadeur américain de la Cité).

 

 

 

* : Visite qui s'est conclue par le salut du maire et du ministre aux ouvriers du chantier (qui ont bien reconnu le premier, mais confondait le second avec Bertrand Delanoë).

 

 

[Photos : Philippe Massol montrant à Laurent Fabius et Alain Juppé la future table des terroirs ; Laurent Fabius et Alain Juppé observant la Garonne depuis le belvédère de la Cité des Civilisations du Vin ; Alexandre Abellan/Vitisphere]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé