LE FIL

Equipement

Selerys propose un nouveau radar « bande X » de détection de la grêle

Mercredi 15 avril 2015 par Juliette Cassagnes

Equipement : Selerys propose un nouveau radar « bande X » de détection de la grêle

La société Selerys a mis au point un nouveau radar en bande « X » permettant l’observation des nuages, couplé à un système d’analyse des images et d’envoi d’alertes en cas de risque de grêle. « Lorsqu'une situation est détectée comme potentiellement dangereuse dans un futur proche, soit environ quelques dizaines de minutes, des alertes SMS sont envoyés aux Hommes et/ou aux systèmes de protection afin d’enrayer la génération potentielle de grêlons », détaille Philippe Cardi, son concepteur.

 

Cette solution d'aide à la décision, distribuée sous la marque « Skydetect », permettrait donc de rendre plus efficace les systèmes de protection anti-grêle installés dans les cultures, comme les fusées à iodure d’argent ou les canons anti-grêle. Installé sur un pylône ou sur un bâtiment afin d’avoir une vue à 360°, le coût proposé par le fabricant reste inférieur à 100.000€. La portée du radar, de 30 km, peut par ailleurs permettre de couvrir plusieurs exploitations viticoles.

Les radars sont utilisés en météorologie pour prévoir l’arrivée de nuages de grêle. Au sein de ceux-ci, on en distingue trois, selon leur longueur d’onde. Les plus couramment utilisés par Météo-France sont les radars en bande « C » et « S ». Ils nécessitent des antennes de gros diamètres et peuvent avoir une portée allant jusqu’à 200 kilomètres. Le dernier type, appelé « bande X », est moins courant. Celui-ci a un rayon plus faible, avec une longueur d’onde plus petite que les précédents (3 cm). Leur antenne est donc d’une taille plus réduite, et leur installation plus facile. Ils sont donc plus adaptés aux zones de relief. Quelques-uns ont par exemple été installés par Météo-France dans les Alpes du sud, pour mieux prévenir les risques d’inondations, de crues torrentielles, ou d’avalanches. C’est sur cette dernière technologie que s’est appuyée Selerys pour développer son nouveau capteur.

Crédit photo: site meteo-radar.com

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé