Accueil / Commerce/Gestion / UK : les ventes de vin bio reculent en 2014, mais 2015 commence bien

2014 est une année noire pour les vins bio en Grande-Bretagne. Heureusement, 2015 s'annonce...
UK : les ventes de vin bio reculent en 2014, mais 2015 commence bien

Par Anne Serres Le 13 avril 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
UK : les ventes de vin bio reculent en 2014, mais 2015 commence bien
L

'association britannique de promotion des produits biologiques Soil Association a publié son rapport 2015. La catégorie « bière, vins et spiritueux » (au sein de laquelle les ventes de vin tranquille représentent une très large majorité) recule de 9,3 % sur 2014 et représente 2,6 % des ventes en valeur de produit bio en supermarché. « Les ventes de vin tranquille bio (en valeur) sont en baisse sur les 52 semaines de 2014, alors que les ventes de nourriture et de boissons bio progressent de 2.3% » confirme Lee Holdstock pour Soil Association, « mais si on regarde les 12 premières semaines de 2015, on revient à une croissance positive à +2.5%, avec une progression encore accentuée sur les quatre semaines de mars (+40.1%). La situation s'améliore de façon très notable. On sait que les premières années de la récession ont vu une progression des vins bio, quand les consommateurs se sont serré la ceinture pour mieux s'autoriser quelques «plaisirs abordables » qui ont bénéficié aux vins bio. En revanche, 2013 a vu la fin de cette exception au serrage de ceinture et la chute a été rude, mais la situation s'améliore désormais rapidement. »

Le recul des ventes de vin bio en supermarché ne témoigne pas tant d'un désintérêt pour les vins bio, que d'un détachement vis-à-vis du vin bio en supermarché. En effet, en ce qui concerne les distributeurs indépendants, des cavistes en-ligne significatifs comme Vintage Roots expliquent qu'ils ont, au contraire, connu des temps difficiles avec des progressions atones pendant la récession, mais que 2014 avait vu un retour à une croissance à deux chiffres (+12%), qu'ils observent aussi chez leurs concurrents directs : « les distributeurs indépendants nous disent constater un retour à la croissance qui leur fait espérer des progressions des ventes à deux chiffres sur 2015. »

« Ces éléments confirment ce que nous constatons pour l'ensemble du secteur des produits bio : une nouvelle génération de consommateurs émerge, avec une demande accrue d'intégrité et de durabilité des produits bio et de leur circuits de distribution. Elle se tourne vers les distributeurs indépendants et en ligne (et notamment ceux qui livrent à domicile) », conclue Lee Holdstock.


 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé