Accueil / Commerce/Gestion / En hausse : l'export portugais poursuit la hausse de sa valorisation

Depuis cinq ans, le Portugal connaît une croissance continue de la valeur de ses exportations
En hausse : l'export portugais poursuit la hausse de sa valorisation

Par Alexandre Abellan Le 09 avril 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
En hausse : l'export portugais poursuit la hausse de sa valorisation
E

n 2014, le vignoble portugais a exporté 2,85 millions hectolitres de vins pour un chiffre d'affaires de 728,7 millions d'euros (respectivement -6 et +1 % par rapport à 2013). La valorisation moyenne des vins portugais exportés a ainsi grimpé de 7 %, s'élevant à 2,55 euros/litre. S'enorgueillissant d'une cinquième année consécutive de croissance de la valeur exportée, l'Institut de la Vigne et du Vin Portugais (IVV) pourrait même revendiquer une année de valorisation record. Mais, cette performance est nuancée par le repli des volumes expédiés, confirmant la tendance amorcée en 2013 : les expéditions en vrac ne cessent de décroître (-32 % à 560 000 hl) au profit de la bouteille (+4 % à 306 millions de cols). Si les pays tiers s'ouvrent aux vins conditionnés (+10 %), les marchés traditionnels marquent un coup d'arrêt pour le vrac (-37 %). A commencer par la France, qui est passée de la première à le troisième place des pays importateurs de vins portugais en vrac (avec 8 000 hl, -77 %).

La France reste le premier marché export des vins portugais en valeur (avec 111 000 euros, -2 %) et le deuxième en volume (367 000 hl, -27 %), le prix moyen passant à 3 euros/litre (+34 %). L'Angola n'en consolide que plus sa place de première destination en volume (627 000 hl, -1,5 %). Les pays tiers pèsent désormais pour 51 % des volumes exportés par le Portugal. Une tendance qui réjouit Frederico Falcão, le président de l'IVV, qui souligne que « le prix est un critère déterminant, et les données montrent que les vins à forte valeur ajoutée (avec Indication Géographique sur l'étiquette) sont plus valorisés hors de l'Union Européenne ».

 

 

[Illustration : Instituto da Vinha e do Vinho]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé