Accueil / Commerce/Gestion / Méventes de vins en ligne : l'optimisme exagéré de 1855.com et son PDG sanctionné

Condamnés par l'AMF à 200 000 et 150 000 € d'amende, le groupe Héraclès et son PDG...
Méventes de vins en ligne : l'optimisme exagéré de 1855.com et son PDG sanctionné

Par Alexandre Abellan Le 18 mars 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Méventes de vins en ligne : l'optimisme exagéré de 1855.com et son PDG sanctionné
E

xigeant « l'information donnée au public par l'émetteur doit être exacte, précise et sincère » (article 223-1 de son règlement général), l’Autorité des Marchés Financiers vient de condamner à 200 000 euros d'amende le groupe Héraclès (ex-1855*) et à 150 000 € son PDG, Emeric Sauty de Chalon (en tant que responsable de la communication financière). Détaillant les nombreuses imprécisions de la communication financière du groupe, le jugement de l'AMF sanctionne notamment « des informations financières inexactes et trompeuses sur les résultats de la société [pour les comptes annuels des exercices 2009, 2010 et 2011, éludant] certains risques auxquels la société était exposée ». Ces risques se résumaient essentiellement à la baisse des ventes et aux défauts de livraison de vins de Bordeaux en primeurs. Le rapport confirme ainsi que le montant et l'ampleur des litiges en primeur étaient minimisés par le groupe (sur les 11 000 créanciers du groupe, 85 % sont aujourd'hui des clients en primeur).

Comme le relève l'AMF : « il n’était pas possible de comprendre à la lecture du rapport annuel pour l’exercice 2009 que la société 1855 avait toujours des litiges en cours [et] la lecture des annexes aux comptes sociaux pouvait même laisser penser que ces difficultés étaient définitivement réglées ». Est également reproché au groupe 1855 l'affichage d'un optimisme exagéré après l’acquisition de la société Cave Privée en 2010 (notamment un résultat net triplé, un chiffre d'achat sous-évalué...). Se cumulant, ces manquements « ne permettaient pas de présager de l’ampleur des difficultés financières qui conduiraient la société au redressement judiciaire le 7 octobre 2013, puis à la liquidation judiciaire le 9 janvier 2015 » tranche l'AMF, qui a suivi les réquisitions de son Conseil.

 

 

* : Fondée en 1995, le groupe 1855 a été rebaptisé Héraclès fin 2013.


 

[Photo : Immeuble de l'AMF (Place de la Bourse, deuxième arrondissement) ; AMF]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé