Accueil / Commerce/Gestion / Etats-Unis : les exportations de vins mises au défi d'un dollar fort
Etats-Unis : les exportations de vins mises au défi d'un dollar fort
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Face à une « concurrence internationale lourdement subventionnée », la Californie...
Etats-Unis : les exportations de vins mises au défi d'un dollar fort

Par Alexandre Abellan Le 27 février 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Etats-Unis : les exportations de vins mises au défi d'un dollar fort
E

n 2014, les Etats-Unis ont exporté 4,43 millions d'hectolitres de vins, pour un chiffre d'affaires de 1,49 milliards de dollars (respectivement +2 et -4 % par rapport à 2013). Le record de valeur établi en 2013 reste donc imbattu à 1,55 milliards $, ce qui marque un coup d'arrêt dans cinq années de croissance continue des exportations américaines (voir courbe ci-dessus). Ce recul est dû à « un dollar fort et une concurrence internationale lourdement subventionnée » estime Robert P. Koch (PDG du California Wine institute). Premier marché export des vins américains (avec un tiers des expéditions), les 28 Etats Membres de l'Union Européenne ont importé 2,25 millions hl pour 518 millions $, en baisse de 8 et 16 % par rapport à 2013. Le Wine Institute distingue cependant le marché difficile de « l'Europe continentale » (touchée par l'affaiblissement de l'euro) du marché anglais, « maintenant plus robuste que durant les dix dernières années » (mais entravé par la forte fiscalité sur les boissons alcoolisées).

Second marché, le Canada atteint des niveaux records d'importation (à 942 000 hl, +30 %), porté par la demande des provinces d'Alberta et du Québec. Le Japon est au contraire sur le déclin, avec un repli de 13 % en valeur comme en volume. Ce repli serait dû à la congestion des ports de la Côte Ouest estime Ken-ichi Hori, le directeur de l'antenne japonaise du Wine Institute. Les autres marchés asiatiques présentent des résultats contrastés (volumes en baisse de 4 pour la Chine et de 7 % pour Hong-Kong, stables pour le Vietnam, en hausse de 19 % pour la Corée, de 60 % pour Singapour et de 20 % pour Taïwan). Les marchés émergents sud-américains restent prometteurs (+11 % au Mexique, +21 % au Brésil...), tandis que le Nigéria devient le huitième marché des vins américains en affichant des croissances impressionnantes : +227 % en volume et +172 % en valeur (pour 23 000 hl et 21 millions $),

Le vignoble californien concentre 90 % des exportations de vins des Etats-Unis. Après la récolte record de 2013, la Californie aurait récolté 3,91 millions de tonnes de raisins l'an dernier (-4 %).

 


 

[Illustration : évolution de la valeur des exportations américaines de vins ; Wine Institute]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé