LE FIL

Formation

Du DESS au master, 30 ans de droit de la vigne et du vin à Bordeaux

Lundi 10 février 2014 par Alexandre Abellan

Formation : du DESS au master, 30 ans de droit de la vigne et du vin à Bordeaux

Sous les ors et boiseries des salons 1855 du palais de la Bourse de Bordeaux, les étudiants et anciens élèves du master droit de la vigne et du vin (Université Montesquieu-Bordeaux IV) célébraient ce 7 février les trente années de leur formation. Sous le signe des vins et spiritueux de France, cette soirée de gala a été l'occasion pour le directeur général du château Figeac, Frédéric Faye, d'annoncer que le premier grand cru classé de Saint-Emilion serait le parrain de la promotion 2013-2014. Défenseur aussi inconditionnel qu'invétéré de Pauillac, le professeur Antoine Vialard ne s'est pas attardé sur ce parrainage dans son discours (photo), gardant ses flèches pour le salon qui l'accueillait : château Margaux...

Il est tout aussi volontiers revenu sur les trente années d'existence de la formation qu'il a dirigé durant 15 ans, rappelant qu'avant de prendre la forme d'un master professionnel spécialisé dans le droit de la vigne et du vin, la formation bordelaise de juristes spécialisés était un DESS droit, économie et gestion de la filière vitivinicole, qui « avait deux papas et une mère porteuse : les juristes Dominique Denis et Eric Agostini, et Catherine Lalumière (NDLR : à l'époque Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie), pour une gestation ministériellement assistée. Après la naissance les deux papas se sont séparés et Dominique Denis est resté à la tête du DESS jusqu'au tragique accident de 1990 qui l'a laissé paralysé. » Prenant sa succession, Antoine Vialard a amené la formation jusqu'à ses « 21 ans, l'âge de l'autonomie, alors que j'atteignais l'âge limite ! »

Reprise par le professeur Jean-Marc Bahans, la formation est devenue un master* : « quoi de neuf si ce n'est la forme ? » se demande l'actuel directeur, « la génétique est restée inchangée, nous nous sommes adaptés à la mondialisation (ce qui s'est marqué par le développement de la protection propriété intellectuelle,etc.), en nous inscrivant dans la continuité notamment grâce au corps professoral ». Ainsi que l'association Intermillésime, qui fédère les 700 anciens étudiants de la formation et qui a organisé la soirée anniversaire. Pour l'année scolaire, l'association est présidée par l'étudiante Maëva Royo (à droite d'Antoine Vialard sur la photo) et Jean-Baptiste Thial de Bordenave (vice président, cabinet InLex), assistés par Sylvain Boivert (trésorier, directeur du Conseil des Grands Crus Classés en 1855) et Sarah Delvaux (secrétaire, cabinet Eliance).

 

 

* : « de droit divin » précise Antoine Vialard.

 

 

[Photo du discours d'Antoine Vialard : Emilie Porcher (Vitisphere)]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé