Accueil / / Reconnaissance de l'appellation champagne : ''another BRIC in the wall''

Après le Brésil, les champagnes viennent d'être reconnus sur le marché chinois, relai de croissan...
Reconnaissance de l'appellation champagne : ''another BRIC in the wall''

Par Alexandre Abellan Le 27 mai 2013
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Reconnaissance de l'appellation champagne : ''another BRIC in the wall''
L

e Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne vient d'annoncer que l'enregistrement par la Chine de l'indication géographique Champagne. Le marché chinois des vins est aussi bien connu pour son dynamisme (2 millions de bouteilles de champagnes importées en 2012, +51,8 % par rapport à 2011) que pour ses contre-façons et arrangements avec la propriété intellectuelle. Directrice du Bureau du Champagne à Pékin, Wang Wei précise que « cet enregistrement va permettre aux administrations compétentes de renforcer leur action contre les usages abusifs qui sont pour l'instant peu nombreux ».

Cette reconnaissance permet ainsi d'assurer de manière préventive une protection des vins de Champagne en plein développement (la Chine est entrée en 2012 dans le top des pays tiers consommateurs de champagnes). A la mi-avril, l'appellation Champagne était officiellement reconnue au Brésil, un marché à fort potentiel malgré une baisse de sa consommation de champagnes en 2012 (980 000 bouteilles, -5,8 %). Les champagnes sont désormais protégés dans deux « BRIC » (acronyme des pays émergents : Brésil, Russie, Inde et Chine). Comme le constatait le dernier rapport des expéditions du CIVC, « les États-Unis d'Amérique, le Japon, l’Australie (…) sont appelés à poursuivre leur progression au cours des prochaines années. Mais les relais de croissance pour le futur sont aussi, et surtout, en Chine, en Inde, en Russie, en Amérique du Sud et dans plusieurs pays africains » (pour en savoir plus sur le développement des expéditions de champagnes vers l'Afrique, cliquer ici).

La reconnaissance chinoise de l'appellation champagne avait été annoncée par le gouvernement français lors du voyage présidentiel en Chine, qui avait également conclu sur une coopération franco-chinoise des barrières sanitaires aux exportations (pour en savoir plus, cliquer ici).

 

 

[Photo : Jean-Luc Barbier (directeur général du Comité Champagne) et Wang Wei, CIVC]

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé