LE FIL
Communication
Mardi 20 avril 2021

Que faire en cas de gel ?

Communication rédigée par SOFRAPAR
Que faire en cas de gel ?

Lors d’un gel, la solution pour espérer avoir de la vendange, c’est de pouvoir faire repartir au plus vite la photosynthèse. La seule technique ayant montré des résultats significatifs sur le volume de vendange est l’emploi du bio stimulant ECOBIOS et nous vous expliquons pourquoi :

Si les dégâts sont inférieurs à 40%, la vigne peut généralement parvenir à compenser.
Si les dégâts sont entre 40 et 60% il y a des risques d’importantes perte de rendement.
Pour les dégâts supérieurs à 60% la vendange risque d’être inexistante et il faut favoriser l’apparition de bois de taille pour l’architecture du cep.

Si la vigne a déjà été chahutée l’an passé par des incidents, elle n’aura pu accumuler en saison les réserves d’amidon suffisantes pour faire face au redémarrage de la croissance. Il sera donc nécessaire de lui permettre d’obtenir un complément foliaire de Carbone dès le départ de végétation, afin de combler le manque de réserves ainsi que la fuite de glucose lors des pleurs dues aux tailles tardives, et ainsi optimiser le développement foliaire 2021.

L’INRA a prouvé que ECOBIOS® VIGNE optimise le fonctionnement des chloroplastes, qui interviennent dans la photosynthèse et confèrent une résistance accrue aux aléas climatiques.

Coupe de bourgeon de vigne sain et gelé.
S= Bourgeon Secondaire
P= Bourgeon Primaire
T=Bourgeon Tertiaire

1/ Initialement efficace en application sur l’année N-1, l’incidence des effets d’ECOBIOS®VIGNE, en cas de gel, se mesure par une résistance optimisée, notamment due à l’augmentation des réserves en amidon dans les bois (+ 22% CIVC).

2/ En début de campagne, dès le départ de végétation, en condition de forte pousse, ECOBIOS® VIGNE va permettre, avec une photosynthèse accrue, le bon fonctionnement du feuillage ainsi qu’une incidence positive sur la vigueur et le départ du cep de façon générale.

Si tous les bourgeons n’ont pas gelé sur une même plante, certains vont nécroser, et les radicaux libres libérés, vont entrainer une lipo-peroxydation des tissus sains. Il faut relancer la circulation de sève par la photosynthèse pour détoxifier et donner la vigueur aux parties non gelées qui pourront compenser la perte de rendement.

 

Témoignages vidéo

S. DURET: « Je suis intervenu au jet pinceau après le gel…chez nous j’ai obtenu une augmentation de rendement de +200% ».

M. DUREL: « Les parcelles où j’ai mis ECOBIOS n’ont pratiquement pas gelé »


Essais réalisés par la plateforme  d’expérimentation d’ANTEDIS CHAMPAGNE

Les essais BPE (Bonnes Pratiques Expérimentales) ont eu lieu sur une vigne ayant gelée fin avril 2017, située à Faverolles-et-Coëmy (51) sur Pinot Meunier. Le 2 juin 2017 à 10h40 par  empérature extérieure T=24°C traitement de 150 ml/ha de Lipoxyline ECOBIOS® VIGNE a été effectué.  

Les résultats des essais terrains, menés au cœur des unités d’expérimentations agronomiques de Antedis Champagne, confirment que l’emploi de Lipoxyline® Ecobios® Vigne 1 mois après le gel, génère une récupération significative de +50% de rendement supplémentaire sur vigne gelée.  Ces expérimentations ont été menées strictement selon la méthode CEB (Commission des Essais Biologiques - Association Française de Protection des Plantes).

Observations de Monsieur Paul Mathieu, viticulteur bordelais ce 12 avril 2021
Eléments concernant les vignes :

  • Localisation : Ambares Gironde
  • Vignes âgées de 50 ans environ
  • Cépages : malbec et merlot

Gel dans la nuit du 6 au 7 avril 2021
Traitement à dos, Ecobios vigne à 50ml/ha le lendemain dans 80 litres eau même sur les bois des bourgeons gelés.

Constat : « Le produit est vraiment fabuleux, dès ce week-end 10 et 11 avril, la vigne a beaucoup grandi avec l’activation des bourgeons (pousse des boutons y compris sur les parties bien gelées) ».

Prochain passage dans 10 à 15 jours de 50 ml d’Ecobios vigne et reprise du protocole Ecobios zéro résidu complet par la suite.

Finalité recherchée dans des conditions de stress liée au gel => lutte contre les aléas climatiques : renforce et régénère en cas de grêle, gel et cheresse.

Protocole de Lutte et récupération après le gel d’avril 2021.
« Relancer la Photosynthèse au plus vite ! »
Stratégie de traitement selon l’intensité du gel pour limiter le stress oxydatif et favoriser la reprise

Destruction<40%
150 ml/ha dès que possible
Puis protocole Ecobios classique

Destruction de 40% à 70%
50ml/ha à 100ml/ha selon dilution, dès que possible même sur les baguettes
Renouveler à +10 jours puis protocole Ecobios classique

Destruction>70%
50 ml/ha dès que possible puis 100 ml/ha sur les repousses tous les 15 jours jusqu’à début floraison
Si la vigne affiche une belle reprise continuer avec le protocole Ecobios classique

Application en conditions poussantes, dès le fonctionnement de la photosynthèse afin d’optimiser le développement végétatif du cep.

Températures supérieures à 15°, ensoleillement
 


Pour bénéficier de ECOBIOS® ou obtenir plus d’informations sur cet outil d’aide à la décision, vous pouvez prendre contact avec votre conseiller (distributeur ou prescripteur) ou contacter les experts de ECOBIOS® au FR : (+33) 01 45 58 01 90.

WWW.ECOBIOS-SOFRAPAR.COM

 

 

 MÉTÉO DES VIGNES
Matin
Après-midi
T°Max
T°Min
 
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé