LE FIL
Communication
Mardi 14 février 2017

La protection de l’environnement et des riverains

Communication rédigée par Dagnaud
La protection de l’environnement et des riverains

Le but de la pulvérisation confinée est de positionner les intrants phytosanitaires sur le feuillage de la vigne et en aucun cas sur le sol, ni partir en dérive sur les habitations proches ou dans l’environnement.

La pulvérisation confinée permet de récupérer jusqu’à 50% de bouillie si l’on respecte le protocole d’utilisation. Tout d’abord, en travaillant avec des buses antidérive et une faible puissance d’air appliquée sur la partie inférieure de la vigne (lieu où la végétation est ouverte). Souffler de façon perpendiculaire sur la vigne provoque un phénomène de plaquage d’où l’obligation d’augmenter la puissance de l’air, qui entraine la dérive du produit. Il est aussi important de fermer le haut du tunnel pour éviter d’avoir l’effet cheminée avec la pression de l’air dans le rang. Lorsque tous ces paramètres sont réunis nous pouvons annoncer 50% de récupération de produit sur une campagne complète.

A ce jour un appareil classique traitant à 150l/hectares dépose 50% de produit sur la vigne (soit 75l) et en perd 50% dans l’environnement. La pulvérisation confinée permet de récupérer ces 50% de produit pour une nouvelle application. En réalité avec 150 litres de bouillie nous ne traitons pas un, mais deux hectares de vigne. La facture des intrants phytosanitaires est donc divisée par deux. Autre point important la pulvérisation confinée DAGNAUD ne demande que 15ch pour fonctionner, le bilan carbone et la consommation de carburant se voient donc eux aussi diminué.


Pour en savoir plus : http://www.dagnaud.com

 

METEO DES VIGNES
Matin
Après-midi
T°Max
T°Min
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé