LE FIL

Baromètre britannique

Les vins de collection plus rentables que les montres et les voitures de luxe

Mercredi 29 septembre 2021 par Alexandre Abellan

Knight Frank utilise pour les vins un indice développé par les logiciels Wine Owners.
Knight Frank utilise pour les vins un indice développé par les logiciels Wine Owners. - crédit photo : Wine Owners
Des indices anglais d’investissement témoignent d’une envolée des prix des grandes bouteilles, loin devant les hausses d’autres biens de valeur.

Dans le dernier rapport présentant son « indice d'investissement dans le luxe », l’agence immobilière londonienne Knight Frank note la bonne santé des vins de collection, dont les prix ont augmenté de 13 % en moyenne sur l’année glissante s’achevant en juin 2021. Une performance bien supérieure aux montres (+5 % avec de fortes demandes pour Cartier et Rolex), voitures (+4 % avec des records atteints pour des McLaren F1 et Ferrari), meubles (+1%) et diamants colorés (stable). Les vins supplantent notamment les sacs à main (-3 %) et whiskies rares (-4 %), alors que « les bouteilles rares de Scotch et les sacs à main Hermès étaient au sommet de notre indice ces dernières années » indique le rapport de Knight Frank.

Se basant sur les données de la société anglaise d’investissement dans le vin Wine Owners, l’indice de performance des vins fins devrait encore croître dans les prochains mois. « Le marché s'élargit et la prochaine génération commence à créer sa propre collection » indique Nick Martin, pour qui le marché des vins de collection « se porte très bien et ne devient pas fou, il croit correctement. Il n'y a aucun signe d'exubérance excessive. »

Portefeuille diversifié

L’expert ajoute que la clé d’un placement optimisé dans les vins est actuellement de diversifier son portefeuille. « Un marché qui a été assez lent au cours de la dernière décennie, mais qui s'est bien comporté cette année, est celui de Bordeaux. La Bourgogne, en revanche, souffle un peu » note Nick Martin, ajoutant que les millésimes 1996 et 2000 ont donné un nouvel intérêt aux vins bordelais.

L’indice de Knight Frank se base sur un panier fictif calculé à partir d’indices tiers existants où « chaque classe d'actifs est pondérée pour refléter son importance et sa valeur relatives au sein du panier ». Sur la décennie passée, les vins fins affichent une plus-value de 119 %, derrière les voitures (+180 %) et les whiskies rares (483 %).

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé