Accueil / Viticulture / Un nouvel OAD spécial mildiou de la vigne

Décitrait pour les nuls
Un nouvel OAD spécial mildiou de la vigne

L'Institut Français de la Vigne et du Vin a mis en ligne un outil très simple pour avertir les viticulteurs de la fréquence théorique d'attaque et du risque mildiou, en fonction des prévisions météorologiques.
Par Marion Bazireau Le 27 avril 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un nouvel OAD spécial mildiou de la vigne
Le vigneron n’a aucune information à renseigner. - crédit photo : IFV
l

« Oadex est un outil très simple que le viticulteur va pouvoir utiliser seul, tandis que Décitrait est très complet et nécessite souvent un accompagnement un le conseil d’un technicien » pose Amandine Roux, fraîchement recrutée par l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) pour développer l’offre de services.

Ce nouvel OAD ne vise que le mildiou. Après leur inscription sur la page web dédiée et un paiement en ligne pour un accès ponctuel (10€ HT) ou un abonnement d’un an (75€ HT), les viticulteurs géolocalisent leur domaine et sélectionnent sur une carte la station Météo France la plus proche. C’est tout.

Cela leur donne accès aux prévisions météo pour les deux semaines à venir, aux cumuls de pluie, aux températures minimales et maximales, et à l’hygrométrie moyenne, avec une mise à jour quotidienne. Les vignerons visualisent en plus l'historique réel de la météo.

De 1 à 4 pour le risque mildiou

Oadex donne enfin la fréquence théorique d’attaque, correspondant à la fréquence d’organes touchés (feuilles et/ou grappes) dans une parcelle non traitée et très sensible à la maladie, de 0 à 100, et au risque mildiou, de très faible à très fort, noté de 1 à 4. Toutes ces données sont disponibles dans un tableau ou sous forme de graphique. Elles sont exportables sous format .cvs, .xsl, ou sous format d'image.

« En revanche, le viticulteur ne peut pas rentrer d’informations, liées notamment à ses traitements précédents, ou lier l’OAD à sa propre station météo Sencrop ou Meteus » précise Amandine Roux. L’OAD n’est pas non plus disponible sous forme d’application pour smartphone.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé