LE FIL

Salon et vaccination

Vendredi 04 décembre 2020 par Marion Ivaldi-Sepeau

L’annonce du report de Prowein en 2022 est un électrochoc de plus dans cette crise de la Covid. Le salon leader du commerce du vin ne résiste pas à la pandémie mondiale. La tenue de l’événement était un coup de poker et malgré la tentative de prendre des garanties sanitaires drastiques, il est des impondérables auxquels les salons n’ont pas de prise, notamment celle de la circulation des personnes et le franchissement des frontières. Pour Wine Paris, c’est un boulevard qui s’ouvre à condition que la campagne de vaccination mondiale soit un succès et que les Etats ne trainent pas à lever les interdictions de circulation. Malgré ses dates presque estivales, l’organisation du salon français est, elle aussi, dépendante de facteurs sur lesquels la filière viticole a peu d’emprise. En la France notamment. Hormis la réticence des Français à se faire vacciner, c’est le coup d’envoi de la vaccination de masse qui sera déterminante pour l’événement. Ce début de la vaccination de la population sans risques majeurs (moins de 50 ans, sans risques de co-morbidité) dépend des allocations de dose, souligne la Haute autorité de santé. D’ici juin, le timing semble serré !

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
enrick Le 04 décembre 2020 à 19:07:24
Bonjour, J'apprécie votre travail mais la vaccination est un sujet que vous ne maîtrisez absolument pas. Il est fort désagréable que vous en fassiez un "impondérable" à chaque édito. Le choix politique qui sont fais influencent évidement nos vies professionnelles mais nous avons pas besoin de votre opinion sur un sujet aussi incertain. En souhaitant des jours meilleurs à toute la filière. Enrick
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé