LE FIL

1, 2, 3, cliquez !

Une vigneronne finaliste du concours Graines d’agriculteurs

Mercredi 26 août 2020 par Marion Bazireau

La bergeracoise compte sur les 3000€ promis au gagnant pour organiser des piques-niques vignerons.
La bergeracoise compte sur les 3000€ promis au gagnant pour organiser des piques-niques vignerons. - crédit photo : Graines d'Agriculteurs
Installée depuis 2016 à Bergerac, Muriel Landat-Pradeaux mise sur les chasses au trésor et les balades en trottinette qu’elle organise sur son domaine viticole pour remporter cette édition basée sur le thème de la communication.

Muriel Landat-Pradeaux sera-t-elle élue jeune agricultrice préférée des Français le 19 septembre 2020 ? La vigneronne bergeracoise a décroché sa place en finale du concours Graines d’Agriculteurs, dont le thème 2020 est la communication.

D'abord ingénieur environnement dans l'industrie, Muriel Landat-Pradeaux retourne sur les bancs de l’école en 2010. Après 2 ans d’études à Bordeaux SupAgro et 4 ans d’apprentissage, la quarantenaire reprend les rênes de l’exploitation familiale, le Domaine de Siorac

Pour remporter le concours, elle met en avant les activités ludiques qu’elle a mises en place sur son domaine de 29 hectares.

Geocaching et trottinette

Tout d’abord, une chasse au trésor connectée sur le thème de la vigne et du vin. « L'idée est de randonner sur une boucle de 2,5 km avec des énigmes régulières qui amuseront toute la famille, c’est ce qu’on appelle du geocaching ! On y joue à l'aide d’un Smartphone et de l'application Terra Aventura. Ainsi, même les enfants ou les ados aiment faire de l'œnotourisme ! »

Une fois par semaine durant l’été, la vigneronne et son équipe proposent également une balade dans le vignoble en trottinette électrique tout terrain et silencieuse. « Par ailleurs nous proposons toujours nos visites classiques du chai et du vignoble afin de prendre le temps d'échanger avec nos visiteurs sur nos valeurs sociétales et environnementales. » Déjà HVE, le domaine sera en plus certifié bio cette année.

L’année dernière, ces initiatives ont déjà valu à Muriel Landat-Pradeaux la place de lauréate dans la catégorie « oenotourisme » des Trophées du tourisme et de l’innovation organisés par le département de la Dordogne.

La vigneronne a d’autres idées. « Si nous n'étions pas en pleine crise du coronavirus et donc en pleine crise économique, j’aimerais accueillir davantage de visiteurs autour de pique-niques vignerons. »

Le domaine dispose d’un ancien poulailler que l’équipe souhaite réhabiliter en le transformant en un lieu champêtre pour y déguster du vin et quelques douceurs périgourdines fermières. Les 3000€ promis au vainqueur l’aideraient à concrétiser ce projet.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé