LE FIL

Du Covid-19 au cocooning

Vendredi 06 mars 2020 par Marion Sepeau Ivaldi

Ports en saturation, agenda des salons bousculés, bourses financières en chute, consommation perturbée… L’épidémie de Coronavirus est un véritable séisme mondial dont l’ampleur reste encore difficile à mesurer précisément. Si la Chine semble en train de passer le cap, c’est le cas de l’Europe qui inquiète. Or, justement le marché européen était l’un des marchés sur lequel comptaient les exportateurs pour atténuer la baisse du marché américain ainsi que celle du marché chinois (en régression sur 2019). Comment va se comporter le vieux Continent ? L’espoir pourrait résider dans la consommation à domicile. Il est probable que les consommateurs aient tendance à reporter leurs loisirs sur des activités chez eux, évitant ainsi les lieux publics. Le Covid-19 pourrait donner de l’ampleur à un mode de vie cocooning, porté par des valeurs de partage familial, de bien-être chez soi. Déjà installée depuis quelques années, cette tendance à se réfugier chez soi pourrait ainsi s’accentuer. Et, le e-commerce en sera sans doute le premier bénéficiaire. Les cavistes et la grande distribution aussi, mais sans doute dans une moindre mesure. Tout cela, à condition, bien sûr, qu’il n’y ait pas de coupure dans la chaîne distribution. Ce qui reste encore une inconnue. Notamment en France, où la phase 3 de gestion de l’épidémie pourrait être annoncée dans les prochains jours, ce qui pourrait avoir une incidence sur les transports.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé