Accueil / Politique / Un bon vin peut bien attendre 9 mois

Message de prévention
Un bon vin peut bien attendre 9 mois

Vin et Société lance sa campagne d'information des femmes enceintes faisant le parallèle entre le temps que mettent un vin à mûrir et un enfant à naître. Et imagine un bijou pour porter le messsage
Par Bertrand Collard Le 11 octobre 2019
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un bon vin peut bien attendre 9 mois
Krystel Lepresle, directrice de Vin et Société, présente le visuel de la campagne d'information des femmes enceintes sur la consommation d'alcool. - crédit photo : Bertrand Collard
«

 Un bon vin peut bien attendre 9 mois. Par précaution : 0 alcool pendant la grossesse. » Tel est le message que Vin et Société se prépare à diffuser début novembre dans trois magazines féminins (Magic maman, Parents et Cosmo) et sur leur site web.

« C’est une campagne sur le respect de la santé des femmes et sur le respect du vin, commente Kristel Lepresle, directrice de Vin et Société. Le vin a une valeur culturelle d’attente que les femmes portent aussi en elles lorsqu’elles sont enceintes. Les deux parties de notre message cohabitent très bien. »

Plus prosaïque Joël Forgeau président de Vin et Société ajoute : « On vient faire notre part du travail de prévention, aux côtés des autorités de santé, comme nous nous y étions engagés dans le plan de filière ». Un plan remis au Premier ministre fin janvier 2018.

Le message sera également relayé par 16 influenceuses que Vin et Société invite ce samedi à un « goûter » autour de Poussine, la plus connues d’entre elles. A cette occasion, elles ne devraient pas manquer de s’émerveiller devant le bijou créé pour porter le message 0 alcool pendant la grossesse.

Une preuve d'engagement

C’est la trouvaille de cette campagne. Vin et société a demandé au créateur parisien April Please d’imaginer un petit bracelet que l’on offrirait à une femme enceinte comme le symbole de son engagement à ne pas boire la moindre goutte d’alcool. Ce bracelet porte une petite breloque : un cœur découpé dans une feuille de vigne.

Vin et Société lance cette initiative alors que les discussions sur le logo « femme enceinte » sont au point mort. L’association propose que la taille minimale de ce logo soit fixée à 0,8 cm de diamètre et qu’il soit monochrome. Le ministère de la Santé veut 1,4 cm au minimum et la bichromie pour rendre le logo plus voyant. Dans l’expectative, la filière apporte une preuve de sa bonne volonté avec cette campagne. Suffira-t-elle ?

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
MG Le 11 octobre 2019 à 11:33:37
Et non, cela ne suffit pas car cette campagne ne cible pas les médecins obstétriciens , ni les sages femmes. Par contre, le visuel est adapté.
Signaler ce contenu comme inapproprié
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé