LE FIL

Rhône-Alpes

Etat des lieux après l'orage de grêle dévastateur

Lundi 17 juin 2019 par Juliette Cassagnes
Article mis à jour le 18/06/2019 08:51:08

Jamais depuis 2006 des grêlons d’un diamètre aussi important n’avaient été recensés par Keraunos sur la Drôme
Jamais depuis 2006 des grêlons d’un diamètre aussi important n’avaient été recensés par Keraunos sur la Drôme - crédit photo : F Martinelli
Surprenant par leur violence, les grêlons ont détruit le vignoble de Crozes-Hermitage et une partie des vignobles de Saint-Joseph, de Savoie et de Suisse. Tour d'horizon des dégâts.

L'orage a duré entre 15 et 20 minutes mais a été d'une intensité et d'une brutalité « jamais vues »:  la « super-cellule » a traversé le samedi 15 juin 2019 après-midi la région Auvergne-Rhône-Alpes en remontant selon un axe sud-ouest, nord-est, sur une ligne allant de Saint-Etienne jusqu'à Genève. Les grêlons, pouvant atteindre jusqu'à 7 cm, ont ravagé différents vignobles et arbres fruitiers.

Le vignoble des Côtes du Forez tout d'abord, dans la Loire, a été épargné. En Ardèche ensuite, le sud du vignoble de Saint-Joseph, qui s'étire sur une longue bande fine du nord au sud, a été touché, autour de la commune de Mauves. « Ce n'est qu'une partie de l'appellation mais les exploitations sur cette zone ont subi un impact très fort », précise Eric Rosaz, délégué général d'InterRhône.

"Une violence extrême"

Le nuage a ensuite traversé le Rhône et détruit le vignoble de Crozes-Hermitage dans la Drôme, autour des communes de la Roche-de-Glun et Beaumont-Monteux. Les premiers recensements font état de 80% de la surface grêlée, l'appellation comptant 1700 ha de vignes, et un volume de récolte réduit de moitié. « En 35 ans de métier, je n'ai jamais connu une telle violence », témoigne Pierre Combat, président de l'ODG, qui s'inquiète pour la santé économique des exploitations, le sort des jeunes installés et le marché qui sera difficile à pourvoir.

Ce vignoble est équipé du dispositif anti-grêle Selerys:  celui-ci a été déclenché mais n'a, semble t'il, pas suffi à contrer la taille énorme des grêlons. « Il semble qu'il ait tout de même permis de la diminuer : nous n'avions des grêlons que de la taille d'une balle de ping-pong », poursuit le responsable. Dans le prolongement de ce vignoble, des vignes classées en IGP Collines rhodaniennes ont aussi été impactées.

"La Savoie et la Suisse touchées"

Plus au nord de Crozes-Hermitage, l'appellation Hermitage est en revanche indemne, de même que les AOC Cornas et St-Péray, plus au sud.

L'orage a ensuite poursuivi sa progression vers l'Isère puis la Savoie, détruisant les secteurs d'Apremont, des Abymes et de Chignin : 400 ha semblent avoir été impactés, dont 150 ha détruits entre 80 et 100%. « Sur ces secteurs, il ne reste plus rien, c'est la désolation , témoigne Michel Quénard, président du syndicat. C'est la première fois que l'on constate une telle ampleur, une grêle aussi brutale et intense en l'espace de 20 minutes ».

Dans le prolongement, l'orage a ensuite endommagé une partie du vignoble suisse, autour de Genève.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
pierreche Le 18 juin 2019 à 17:55:31
Vraiment la réaction de Pierre Combat c'est du n'importe quoi ! . et si les grêlons avaient été aussi gros qu'une balle de tennis il aurait dit heureusement qu'il y avait les ballons car on aurai reçu des balles de bowling !! C'est ballons n'ont jamais fonctionné ! Il faut sortir de la secte et aller vers les bonnes solutions
garnier laboratoire oenofree Le 18 juin 2019 à 14:19:33
à l'attention de vitisphère:il me semble que vous devriez faire attention , dans le contexte émotionnel et économique actuel à relater des propos tels que ceux rapportés dans cet article, "même entre guillemet", au sujet du dispositif antigrele selerys. Le point de vu d'experts scientifiques indépendants au sujet de l'efficacité de ces systèmes (et de la réduction de la taille des grêlons!!!!!) manque cruellement. Diffuser le seul avis de cette société, est ce judicieux?
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé