LE FIL

AOC

Les filets anti-grêle seront désormais autorisés

Lundi 23 juillet 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Seuls les filets mono-rangs seront autorisés par l'Inao.Seuls les filets mono-rangs seront autorisés par l'Inao. - crédit photo : DR
Le dernier Comité vin AOC de l’Inao a entériné l’usage de filets anti-grêle après l’expérimentation menée en 2015 en Bourgogne.

Pour les viticulteurs qui voient dans les filets anti-grêle la solution aux dégâts de la grêle, c’est une bonne nouvelle. Le Comité vin AOC de l’Inao  qui s’est tenu en juin dernier a validé leur utilisation sur les vignes d’AOC. La décision s’appuie sur une expérimentation menée en Bourgogne durant trois ans et débutée en 2015. Présenté aux membres du comité vin, le rapport final conclut à l’efficacité de ce système de lutte ainsi qu’à son innocuité sur la maturation des baies et le profil des vins.

« C’est pourquoi nous avons décidé que les AOC qui souhaiteront implanter des filets pare-grêle pourront le faire après demande auprès de l’Inao » indique Christian Paly, président du Comité vin AOC. Ce dernier s’attend à ce que les demandes soient peu nombreuses vu le coût d’une telle installation : entre 15 000 et 20 000 euros (NDLR : si la demande augmente, il est probable que les prix baissent).

Incidences

Par ailleurs, l’Inao poursuit la réflexion sur cet équipement concernant son impact sur le paysage, élément du terroir et surtout support de l’oenotourisme. Et Christian Paly d’expliquer : « le Comité national n’avait pas assez d’éléments pour conclure sur l’incidence des filets sur le paysage, c’est pourquoi nous avons décidé de poursuivre le travail ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé