LE FIL

Business modèle

Prowein, toujours plus gros et plus pro

Mardi 20 mars 2018 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 21/03/2018 10:46:47

Se tenant du 17 au 19 mars 2019, Prowein fêtera ses 25 ans.
Se tenant du 17 au 19 mars 2019, Prowein fêtera ses 25 ans. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Nouvel évènement record pour le salon allemand qui affirme sa position de première place de marché mondial pour les vins et spiritueux.

Nouveaux records pour Prowein. Les 6 870 exposants du salon allemand ont accueilli en 2018 plus de 60 000 visiteurs professionnels. Respectivement en hausse de 4 et 3 %, ces chiffres de fréquentation permettent au rendez-vous de Düsseldorf d’atteindre un nouveau cap, et de consolider, autant qu’affirmer, son titre de premier salon mondial de la filière. « Quiconque a fait son métier de sa passion pour les vins et spiritueux ne peut tout simplement pas se permettre de manquer Prowein » estime, dans un communiqué, Hans Werner Reinhard le directeur général de Messe Düsseldorf (l’organisateur de Prowein).

Mais est-il encore besoin de faire un bilan du salon Prowein ? Les portes étaient à peine ouvertes ce dimanche 20 mars que des exposants confiaient déjà leur volonté de s’inscrire à la prochaine édition, en 2019. Il semble qu’il suffise d’exposer une fois à Prowein (il est vrai au prix d’une désormais indépassable liste d’attente) pour devenir le plus fervent des convertis. La clé du succès tient dans un mantra : le business. En pleine période de présentation du dernier millésime et de bouclage des commandes, l’attractivité commerciale de l’évènement semble indéboulonnable.

"Plus de place au hasard"

Devenu incontournable, le salon Düsseldorf attire tant d’exposants qu’il est désormais obligatoire pour les visiteurs d’organiser minutieusement leur venue. L’époque où les visiteurs se promenaient au hasard dans les halls est finie. « Tout se fait par des rendez-vous, et les acheteurs n'ont pas plus de vingt minutes à vous consacrer dans leurs plannings. Il y a beaucoup de business, et c’est toujours un bon salon. Mais il n’y a pas que la taille qui augmente, les prix deviennent inabordables » glisse Virginie Philippot, la responsable commerciale des champagnes Bernard Rémy.

« Prowein est toujours plus grand et plus cher » renchérit Laura Jewell MW, la responsable européenne des actions de Wine Australia. Alors que des visiteurs se plaignent du gigantisme de Prowein et poussent pour l’ouverture un quatrième jour, l’experte estime que « trois jours, c'est bien assez actuellement pour les exposants. Le salon est déjà assez cher en termes de déplacements et de logements, il faut garder en tête le retour sur investissement. » C’est en effet la base de tout business plan, et la promesse de nouveaux records pour Prowein.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé