LE FIL

Législative

Qui sont les candidats du vin toujours en lice ?

Mercredi 14 juin 2017 par Noémie Fayolle - Marion Sepeau Ivaldi

Dans l'Hémicycle, l'essentiel des députés qui soutenaient ou étaient proches de la viticulture. C'est le grand renouvellement !Dans l'Hémicycle, l'essentiel des députés qui soutenaient ou étaient proches de la viticulture. C'est le grand renouvellement ! - crédit photo : DR
Au premier tour des législatives, 126 candidats agriculteurs s’étaient présentés. Parmi eux, quelques proches de la viticulture.

Le secteur du vin n’est pas bien différent de l’analyse globale des législatives. En un mot, les relais de la viticulture seront pour une large majorité renouvelée. Catherine Quéré, Alain Suguenot, Alain Martin… ne sont pas représentés ; Brigitte Allain a été battue. Reste Jean-Marie Sermier. Ce viticulteur Républicain est en tête dans la troisième circonscription du Jura, avec 32,89% des votes contre 26,48% pour son opposant Modem Paul-Henry Bard. Selon une source connaissant bien les couloirs de l’Assemblée nationale, Jean-Marie Sermier apparaît comme le candidat le plus crédible pour accéder au poste de président du groupe d'études viticoles. Mais la place pourrait également être attribuée à Florent Boudié, candidat En Marche. Il jouit d’un ballottage très favorable dans la dixième circonscription de la Gironde avec 40.27% des votes contre 15.89% pour son adversaire.

Michel Delpon en bonne posture

De nouvelles têtes sont sur la bonne posture. A l’instar de Michel Delpon. Ce négociant, consultant en vins, ancien président de l’interprofession des vins de Bergerac et candidat La République En Marche dans la deuxième circonscription de la Dordogne s’est retrouvé largement en tête lors du premier tour avec 34,73% des votes contre 15,75% pour le candidat FN Robert Dubois. A noter également en position favorable Jean-Philippe Ardoin, propriétaire d’un domaine viticole, qui s’est imposé dans troisième circonscription de la Charente-Maritime avec 28,77% des votes contre 14,90%  pour Frederic Neveu (LR). Par ailleurs, Jacques Cattin, vigneron et candidat Union de la droite et du centre, est en mauvaise posture dans la deuxième circonscription du Haut-Rhin. Deuxième avec 24,2 % des voix, il s'oppose à Hubert Ott, En Marche, qui totalise 35,9 % des voix.

Certains viticoles relais en bonne posture

Certains proches de la viticulture seront également présents au second tour. Antoine Herth a obtenu 37,59% des voix dans la cinquième circonscription du Bas-Rhin. Ce candidat républicain sera opposé au régionaliste Gérard Simler ayant obtenu 16,85% des votes lors du premier tour. Enfin, la candidate d’En Marche, Françoise Dumas est légèrement favorable face à Yoann Gillet dans la première circonscription du Gard car elle a obtenu 28,43% contre 28.09% pour son rival FN. Gilles Savary se trouve dans le ballotage de la neuvième circonscription de Gironde même s’il a fini en position défavorable lors du premier tour en obtenant 17,38% des votes contre 31,21% pour Sophie Mette (Modem). Enfin, Jacques Krabel (En Marche) est en ballottage favorable dans la cinquième circonscription de l’Aisne face à François de Boyer (FN) et  l’ancienne adhérente PS passée En Marche, Sophie Errante, en Loire-Atlantique atteint 44,92 % des voix contre son adversaire des Républicains Jérôme Guiho (19,4 %).

Les viticulteurs qui ne passent pas le premier tour

Certains candidats-viticulteurs ne seront pas présents lors du second tour des législatives. En effet, le viticulteur Alain Ginies, candidat dans la première circonscription de l’Aude pour le Parti Socialiste n’a obtenu que 9,92% des votes, ne lui permettant pas de passer au second tour. Christian Sourbes, viticulteur candidat d’extrême gauche de la première circonscription des Landes, a été éliminé avec 0,43% des votes. De plus, le viticulteur régionaliste Maxime Cheneau présent dans la dixième circonscription du département Loire-Atlantique a été éliminé avec seulement 1,24% des votes. Nous pouvons enfin souligner le cas de la viticultrice Rachel Paillard, candidate des républicains éliminée de peu dans la troisième circonscription de la marne avec 20,74% des votes. Miren de Lorgeril (LR) est battue avec 9,6 % des voix dans la circonscription de l'Aude.

Tags : Gens du vin

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé