LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

En 2016

Les importations espagnoles augmentent de 11% en volume

Mercredi 27 avril 2016 par Juliette Cassagnes

74% des volumes de vins importés sur la campagne 2015-2016 sont d'origine espagnole
74% des volumes de vins importés sur la campagne 2015-2016 sont d'origine espagnole - crédit photo : D.R.
Les derniers chiffres FranceAgriMer confirment le constat dressé par les viticulteurs du Languedoc au sujet des importations de vins espagnols à bas coûts.

Sur les sept premiers mois de la campagne 2015-2016 – d'août à février – les volumes de vins espagnols importés en France ont totalisé 3,17 millions d'hectolitres, soit une progression de 11% par rapport à la même période l'an dernier. La part de marché en volume des vins importés en France en provenance d'Espagne atteint désormais 74 %, contre 60% cinq ans plus tôt. « En volume, l'évolution des parts de marché des principaux pays fournisseurs du marché français sur sept mois de la campagne 2015/2016 montre une véritable montée en puissance de l'Espagne, au détriment de l'Italie », commente FranceAgriMer, dans sa dernière note de conjoncture d'avril 2016.

L'origine Espagne domine surtout parmi les vins sans IG en vrac et sans mention de cépage, indique également FranceAgriMer. En valeur, avec 33 % de part de marché, le poids de ce pays est donc bien plus « modéré » en raison du segment importé : « des vins sans IG en vrac à prix bas ».

"Les importations françaises de vin à leur plus haut niveau historique"

Tirées par la hausse des volumes en provenance de ce pays, les importations françaises de vins ont elles-aussi globalement progressé sur la période, de +12 % par rapport à la même période de la campagne précédente, qui elle-même était déjà marquée par une forte hausse des volumes importés (+18 %). Au cours des sept premiers mois 2015/2016, elles atteignent ainsi 4,28 millions d'hectolitres, leur plus haut niveau historique.

En valeur, les importations françaises, qui atteignent 419 millions d'euros, affichent une progression encore plus soutenue (+17 %). Les importations françaises de vins sont à l'image de celles en provenance d'Espagne, avant tout constituées de vins en vrac, sans IG et sans mention de cépage. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé