LE FIL

Relations commerciales

Partenariat gagnant/gagnant entre Carrefour et Coop de France

Lundi 04 avril 2016 par Chantal Sarrazin

Le groupe Carrefour et Coop de France ont en effet promu les vins de douze caves coopératives en mars dernier.
Le groupe Carrefour et Coop de France ont en effet promu les vins de douze caves coopératives en mars dernier. - crédit photo : DR
Carrefour et Coop de France ont mis en avant les vins de douze caves coopératives françaises en mars dernier. C’est l’une des traductions de l’accord cadre intervenu en septembre 2015 entre Coop de France et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Il a donné lieu à une première déclinaison en Paca, le 29 mars.

Les relations avancent dans le bon sens entre Coop de France et La Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Le groupe Carrefour et Coop de France ont en effet promu les vins de douze caves coopératives en mars dernier. Cette opération commune est intervenue sept mois après la signature de l’accord cadre entre les deux organisations professionnelles. Sur fond de guerre de prix, elles ont pris l’engagement d’améliorer leurs relations commerciales, d’entamer le dialogue et de mieux valoriser les produits coopératifs dans les magasins. « Nous avons voulu montrer le savoir-faire des coopératives à nos consommateurs, a exposé Guillaume Georgeon, acheteur vins et spiritueux Carrefour. Ils les perçoivent encore trop souvent comme des productrices de vins d’entrée de gamme.  

Promotion des vins de la coopération

Les vins de douze caves représentant les différentes régions françaises ont été présentés sur un tract diffusé à 17 millions d’exemplaires du 8 au 14 mars derniers. Les 228 hypers de l’enseigne étaient concernés par cette opération ainsi que son site drive. « Nous avons posé un certain nombre de postulats, commente Rachel Blumel, directrice du département chaîne alimentaire de Coop de France. Notamment l’absence de toute mécanique promotionnelle sur l’offre des coopératives mis en avant dans le tract. » Pas de vin en dessous des 3 €/col, également. « Le prix moyen des vins de ce prospectus se situait à 6,50 €, complète Guillaume Gergeon. Le double du prix moyen des vins tranquilles en rayon. Nous avons en outre accordé à ce tract une présentation valorisante. » Chaque bouteille était illustrée de la photo d’un vigneron assorti de son témoignage.

Une expérience à valeur d'entraînement

Un plan média a accompagné le prospectus avant et au moment de sa diffusion. Durant, le salon de l’agriculture Carrefour a distribué plus de 20 000 invitations d’entrée à ses clients portant les couleurs de la communication de Coop de France, et les invitant à se rendre sur le stand de cette dernière. Durant deux semaines en mars, le site Carrefour Spectacle a adopté la bannière de communication des coopératives françaises. De même que les portiques à l’entrée des magasins avec une incitation à se rendre dans le rayon vin. Des animations dégustation ont eu lieu dans 70 points de vente. « Nous allons désormais mesurer ce retour d’expérience », annonce Rachel Blumel. Nous espérons qu’elle donnera envie à d’autres enseignes de faire de même. »

Elle pourrait aussi donner des idées en région. Notamment en Paca où les représentants de Coop de France Alpes-Méditerranée et de la FCD Paca ont signé la première déclinaison régionale de l’accord cadre national, le 29 mars dernier à Lambesc. Cette signature a d’ailleurs été l’occasion d’une matinée de rencontre entre coopératives et distributeurs. La viticulture pèse 40 % du secteur coopératif en Paca.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé