Accueil / Viticulture / Le vin rouge contre Alzheimer

Santé
Le vin rouge contre Alzheimer

Des chercheurs américains viennent de démontrer que la consommation régulière de vin rouge, dans la cadre d'un régime alimentaire adapté, ralentit le vieillissement du cerveau et diminue la survenance de la maladie d'Alzheimer.
Par Marion Bazireau ? La Vigne - Vitisphere Le 13 août 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le vin rouge contre Alzheimer
L

e vin rouge pourrait retarder le vieillissement du cerveau. Il aiderait également à lutter contre la maladie d'Alzheimer, en plus de réduire l'hypertension et le risque de crise cardiaque et d'AVC. C'est la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs du centre médical universitaire de Chicago, fondé par l'Institut américain du vieillissement.

Pour cela, pendant près de cinq ans, ils ont mené plusieurs essais cliniques (examens neurologiques, tests cognitifs?) sur un groupe de 923 personnes, âgées en moyenne de 81,4 ans, en bonne santé mentale. En parallèle, ils ont minutieusement étudié leurs habitudes alimentaires.

UN VERRE PAR JOUR

Parmi ces personnes, certaines suivaient le régime alimentaire MIND, cousin du régime méditerranéen et composé, entre autres, d'un verre de vin rouge par jour. Les chercheurs ont mis en évidence que ce régime retarde le vieillissement du cerveau de 7,5 ans. Encore appelé déclin cognitif, ce vieillissement se traduit par des pertes de mémoire, des difficultés de coordination des mouvements et de raisonnement.

De plus, les personnes qui respectent le mieux ce régime voient aussi leur risque de développer la maladie d'Alzheimer divisé par deux. Une ligne à rajouter sur la liste des études qui démontrent que le vin, consommé avec modération dans le cadre d'un régime adapté, est un allié santé.

Au quotidien, le régime MIND se compose d'un verre de vin rouge, d'au moins trois plats contenant des céréales complètes, d'un légume vert et d'un autre légume. Des noix sont à consommer régulièrement. Fruits et volaille sont au menu deux fois par semaine, une fois pour le poisson. La consommation de beurre ne doit pas excéder une cuillère à soupe par semaine et les sucreries, fromage gras, fritures et fast food sont très limités.

Les

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé