LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Un surcoût de 18 millions d'euros pour la ville de Bordeaux

Lundi 01 décembre 2014 par AFP

La création de la Cité des civilisations du vin, à Bordeaux, dont l'inauguration est prévue fin 2016, va entraîner pour la ville un surcoût de quelque 18 millions d'euros. Ce complexe de 14 000 m2 consacré à la culture du vin devrait, au final, coûter 81,1 millions d'euros.

La création de la Cité des civilisations du vin à Bordeaux (Gironde), dont l'inauguration est prévue fin 2016, va entraîner pour la ville un surcoût de quelque 18 millions d'euros, dont 8 millions liés à une sous-estimation des travaux dans le projet initial, a indiqué le maire, Alain Juppé, le 28 novembre.

« Il y a un surcoût significatif, il ne faut pas l'éluder », a reconnu Alain Juppé à l'issue d'une visite de chantier de ce complexe de 14.000 m2 consacré à la culture du vin, annonçant que « la participation de la ville va passer de 13 à 31 millions d'euros » au total.

« Nous avons prévu les crédits correspondants dans le prochain programme pluriannuel d'investissements que nous avons préparé », a précisé le maire UMP.

L'avant-projet définitif avait été approuvé en 2012 pour un montant de 63 millions d'euros, soit 66,6 millions d'euros en tenant compte de l'inflation à la date de livraison. À 16 mois de la fin des travaux, le coût de construction a été réévalué à 77,7 millions d'euros, soit un dépassement de 17 % du budget primitif.

« Il s'explique de différentes façons », a expliqué Alain Juppé. « D'abord parce que le couvert du bâtiment a coûté plus cher que prévu du fait de la sous-estimation initiale et surtout de la grande complexité de l'ouvrage » construit par un groupement porté par le groupe Vinci, soit un dépassement de 8,3 millions d'euros.

« À cela, il faut ajouter 300 000 euros d'augmentation du prix du foncier, une assurance dommage d'ouvrage liée à la complexité technique de 1,2 M? et une provision financière pour aléas de 1,2 M? », a-t-il détaillé.

À cette somme s'ajoutent encore 3,4 M? pour l'intégration du mobilier et le poste numérique, « le compagnon de visite » qui comportera une traduction en huit langues, une prise en compte du handicap, et une approche pédagogique pour le jeune public. « Un produit très sophistiqué que nous pourrons d'ailleurs mettre à la disposition de nos autres musées ou établissements touristiques », a relevé M. Juppé.

Au final, le coût global du complexe s'élève à 81,1 millions d'euros, les 50 M? des partenaires institutionnels (35 M?) et privés (15 M?) « ne bougeant pas ».

« Les retombées économiques que nous attendons seront très importantes », a souligné le maire qui, outre la création directe ou indirecte de 700 emplois équivalents temps plein, compte sur « des retombées économiques de plusieurs millions d'euros, essentiellement sur la part touristique ». Car cette Cité des civilisations du vin doit, selon lui, devenir « un phare du tourisme à Bordeaux ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé