Accueil / Viticulture / La République tchèque s'oppose aussi à leur libération

Droits de plantation
La République tchèque s'oppose aussi à leur libération

Le 31 mai dernier, la République tchèque a rejoint le front des Etats membres qui s'opposent à la libéralisation des droits de plantation. Le gouvernement tchèque, dans un communiqué de presse, s'est prononcé contre la disparition de ce mécanisme de régulation du potentiel de production en viticulture.
Par (Source Cnaoc) Le 10 juin 2011
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La République tchèque s'oppose aussi à leur libération
A

ujourd'hui onze Etats membres, soit 182 voix, sont donc officiellement opposés à la libéralisation des droits de plantation annoncée au 1er janvier 2016. Cela renforce la minorité de blocage déjà établie. Cependant pour parvenir à une majorité qualifiée au conseil, il faut encore trois Etats membres et soixante-treize voix.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé