Accueil / / Charente : un nouveau chai déjoue de nombreuses contraintes

Charente : un nouveau chai déjoue de nombreuses contraintes

Par Marion Ivaldi Le 20 mai 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Charente : un nouveau chai déjoue de nombreuses contraintes
L

a SCEA du Chevalot (de messieurs Bernard et Teddy Sicaire), située sur la commune de Bouteville inaugure le 19 mai son nouveau chai. Réalisé grâce au travail du Bureau d'étude de la Chambre d'agriculture de Charentes, ce chai réalise la prouesse de répondre à de multiples exigences : celles des sites classés (le chai est situé en face du château de Bouteville), celles des zones sismiques et celles des performances énergétiques.

 

« Le chai est construit en mono mur bio brique, ce qui confère à l'ouvrage une bonne résistance aux séismes et garantit une stabilité thermique » explique Stéphane Bireau, conseiller du bureau d'études en bâtiment. La bio brique, une brique alvéolée, est assemblée sans jointure, ce qui est la clé de sa performance énergétique puisqu'elle n'offre pas de point thermique avec l'extérieur.

 

La résistance sismique est améliorée par une construction réalisée avec un système de suspension : le bâtiment n'est donc pas posé sur le sol. Ce système intègre des longrines, ce qui assure une étanchéité du bâtiment.La charpente bois est réalisée en « fermette » isolée sous ferme pour la stabilité au feu, avec une toiture en tuiles et des huisseries en bois.

 

« Globalement, la construction est légèrement plus chère que des constructions classiques mais elle permet de limiter les pertes liées à la part des anges grâce à la stabilité thermique du bâtiment » explique Stéphane Bireau. Le coût de ce bâtiment de 300 m2 se porte à près de 250 000 euros.

 

Le bureau d'étude de la chambre d'agriculture de Charente réalise une cinquantaine de projets par an de toute nature. Près de la moitié concerne des constructions dans le secteur viticole. Il intègre de plus en plus souvent les questions thermiques dans ses projets.

 

 

 

 

[Crédit photo : Chambre d'agriculture de Charentes]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé