Accueil / Edito / Essor chinois

Essor chinois

Par Marion Ivaldi Le 30 avril 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Essor chinois
U

ne nouvelle fois, c'est la Chine qui a ému le monde du vin cette semaine. Avec 799 000 hectares, la superficie de son vignoble dépasse désormais celui de la France. Le pays, qui améliore ses compétences avec l'aide de l'Europe et même de France, devient ainsi la deuxième superficie mondiale de vignes. Certains se sont arrêtés à ce chiffre, d'autres ont relevé que la France reste le premier producteur mondial de vin, que le vignoble chinois est encore largement orienté vers la consommation de raisins secs. S'il est possible de nuancer l'effet de cette expansion dans la photographie de la production mondiale de vin, il serait dangereux de la sous-estimer.

Peu ont relevé la fulgurance de la croissance du vignoble chinois. Les surfaces ont augmenté de 26% depuis 2011. Parmi le top 6 des superficies mondiales, c'est le seul et unique vignoble qui croît, les autres sont stables ou en retrait. Avec toute la mesure qu'il est nécessaire de prendre face à la précision des statistiques chinoises, intégrer la Chine comme un concurrent majeur au sein des stratégies d'entreprises et de filière s'avère évident et même urgent.

 

Crédit photo : DR

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé