LE FIL

Provence

Guillaume Tari prend la présidence de l'AOC Bandol

Vendredi 27 mars 2015 par Alexandre Abellan

Provence : Guillaume Tari prend la présidence de l'AOC Bandol

Ayant grandi à l'ombre d'un grand cru bordelais, Guillaume Tari s'est installé il y a vingt ans en appellation Bandol. Il en préside désormais l'Organisme de Défense et de Gestion, venant de succéder à Jean Sébastien Thiollier (domaine de Frégate à Saint-Cyr-sur-Mer). Annonçant un mandat dans la continuité de son prédécesseur (désormais secrétaire adjoint de l'ODG), Guillaume Tari peut déjà se targuer d'une vision d'ensemble du vignoble de Bandol. Ayant racheté en 1996 le domaine de la Bégude*, il se trouve, en effet, au point culminant de l'aire d'appellation (le Camp du Castellet). Composé essentiellement de forêts et d'oliviers, son domaine de 500 hectares en comporte 17 de vignes. Certifié bio, il produit en moyenne 50 000 cols de vins rosés et 15 000 de rouges. Possédant les vignes du château Giscours (grand cru classé de Margaux), la famille Tari ne les exploite plus depuis 1995, date de leur reprise par l'investisseur hollandais Éric Albada-Jelgersma.

S'étendant sur 1 550 hectares, l'AOC Bandol a produit l'an dernier 56 800 hectolitres de vins (+5 % par rapport à 2013). Les 61 caves indépendantes et 3 caves coopératives de Bandol produisent majoritairement des vins rosés (75 %), la production historique de rouges pensant pour un cinquième des volumes (et celle de blanc pour 5 %).

 

 

* : du provençal "Beguda", la boisson.

 

 

[Photo : Guillaume et Soledad Tari ; Domaine de la Bégude]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé