LE FIL

Baisse des intrants

L'IFV publie un guide en ligne pour réduire la dérive

Mercredi 10 décembre 2014 par Christelle Stef - La Vigne Vitisphere

Baisse des intrants : l'IFV publie un guide en ligne pour réduire la dérive

Comment réduire la dérive de pulvérisation lors des traitements ? En mettant en place toute une série de mesures, comme par exemple planifier les traitements en fonction des prévisions météo, vérifier qu’au moment de l’application, les conditions sont favorables, utiliser des buses produisant peu de fines gouttelettes et travailler à une faible pression, ne jamais pulvériser dans les tournières, respecter les ZNT...

Une quarantaine de mesures sont ainsi détaillées dans le « guide des bonnes pratiques pour la limitation de la dérive de pulvérisation » qui vient d’être édité dans le cadre du projet Topps-Prowadis (1). Sébastien Codis, de l’IFV en a présenté un extrait le 2 décembre, lors du salon Vinitech.

La version complète du guide est téléchargeable sur le site de l’IFV

 

Dans le cadre du projet Topps-Prowadis, les experts ont également conçu un outil de diagnostic personnalisé du risque de dérive en fonction de la situation de la parcelle, de l’environnement, du matériel et des réglages utilisés. Celui destiné aux viticulteurs est disponible sur le site http://www.topps-drift.org/vineyard

Son fonctionnement est simple. Dans la catégorie « site d’application», le viticulteur renseigne la position des zones sensibles (ZNT…). Dans l’onglet « conditions météo et terrain », il note la direction et la vitesse du vent, la température et l’humidité de l’air, la densité foliaire, la hauteur de la vigne, le stade végétatif, la structure adjacente à la parcelle (sol nu, haie, prairie). Enfin dans l’onglet « réduction du risque de dérive », il indique s’il dispose ou pas d’une technologie permettant de réduire la dérive (en vigne étroite une seule est homologuée : la voûte pneumatique CG de Berthoud qui traite en face par face par le dessus du rang). Il précise la vitesse d’avancement, le type de pulvérisateur et de buses qu’il utilise. Il note également les réglages qu’il a effectués. L’outil lui indique alors sur une échelle de 0 à 200 % le niveau de risque selon les conditions météo et de terrain et selon le scénario d’application. Si le risque est élevé, il établit plusieurs recommandations.

(1) Le projet européen Topps-Prowadis a pour objectif de définir et de diffuser auprès des agriculteurs et des viticulteurs des solutions pour réduire la dérive lors des traitements. Il a démarré en 2011 et associe sept pays : Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pays Bas, Pologne et France.

Crédits photo : Berthoud

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé