LE FIL

Langue des vignes

Jean-Michel Boursiquot devient (officiellement) professeur en ampélographie

Jeudi 21 août 2014 par Alexandre Abellan

Langue des vignes : Jean-Michel Boursiquot devient (officiellement) professeur en ampélographie

Jusqu'alors enseignant-chercheur et maître de conférence, Jean-Michel Boursiquot vient de réussir le concours de professeur en ampélographie de Montpellier SupAgro (ex-Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie de Montpellier). Ayant passé l'an dernier l'habilitation à la direction de recherche, il a pu présenter sa candidature au poste opportunément ouvert par le conseil des enseignants (suite au départ à la retraite du professeur Alain Carbonneau). Expert internationalement reconnu dans la description et la détermination des espèces viticoles (l'ampélographie), il a dû préparer en 24 heures un cours sur un sujet imposé : « comment les ressources génétiques de la vigne peuvent-elles être utilisées dans la perspective du changement climatique ? ». Une thématique qui fait écho aux projets de recherche qu'il a présentés au jury, Jean-Michel Boursiquot souhaitant en effet se pencher sur « la recherche de ressources génétiques inconnues (lambrusques, ADN ancien...), sur une meilleure analyse et une meilleure utilisation des collections ampélographiques... » Peu connue du grand public, l'ampélographie est une discipline scientifique qui a justement été placée sous les feux des projecteurs suite aux récents débat sur le déplacement de la collection de cépages et porte-greffes du domaine de Vassal (Marseillan plage). « L'Institut National de la Recherche Agronomique semblait pressé de partir » se rappelle Jean-Michel Boursiquot. « Le laps de temps proposé était trop court. Désormais il est plus réaliste, on parle d'un délai jusqu'à 2020. La procédure de transfert (vers le domaine INRA de Pech Rouge, à Gruissan) a été lancé en 2014, les premiers lots de génotypes ont été prélevés et les boutures sont en pépinières pour les planter l'hiver prochain » précise-t-il.

Si le spécialiste international de l'ampélographie nous confie que son nouveau statut de professeur en ampélographie ne va pas changer grand chose, cela va cependant ouvrir, dès novembre, un poste de maître de conférence pour l'écophysiologie et les modes de conduite de la vigne à Montpellier SupAgro. Jean-Michel Boursiquot devient également le responsable des formations spécialisées en viticulture et en œnologie de l'école d'agronomie : le cursus d'ingénieur agronome avec le professeur Aude Vernhet et le Master Vinifera avec le professeur Laurent Torregrossa. Chercheur au domaine INRA de Vassal, Jean-Michel Boursiquot est également le directeur scientifique et technique du département matériel végétal de l'Institut Français de la Vigne et du Vin. Ingénieur agronome et œnologue diplômé de l'ENSAM, il y a soutenu sa thèse en 1987.

 

 

[Photo : Jean-Michel Boursiquot lors d'une session de travaux pratiques ampélographiques ; Montpellier SupAgro]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Pierre Blanchard Le 28 juin 2016 à 08:29:42
salut Jean-Michel Félicitations pour cette nomination évidente. je t'envois les photos de 2 cépages Noirs , inconnus prélevés sur le conservatoire d'orthez et mis en place par Marcel Durquety , mais dont je n'ai aucunes traces écrites. Peux-tu me dépanner au moins me mettre sur la voix. amicalement Pierre
amiel claude & genevieve Le 11 septembre 2014 à 09:39:02
Félicitations et bravo Claude & Geneviève
bascou Le 24 août 2014 à 19:31:44
Bravo.félicitations.les personalités compétentes en bravo.félicitations.les compétences en ampélographie sont rares et peu valorisées,pourtant fondamentales pour l avenir de notre viticulture et de nos vins.la mode est aux apprentis sorciers gourous autoproclamés.......
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé