Accueil / / Sites internet .vin et .wine : ces extensions font craindre des enchères incontrôlées, voire un racket
Sites internet .vin et .wine : ces extensions font craindre des enchères incontrôlées, voire un racket
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Sites internet .vin et .wine : ces extensions font craindre des enchères incontrôlées, voire un racket

Par Alexandre Abellan Le 30 avril 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Sites internet .vin et .wine : ces extensions font craindre des enchères incontrôlées, voire un racket
A

dministrateur des noms de domaines sur internet, l'organisme américain ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) doit élargir cette année la liste des domaines de premier niveau générique*. Cette extension inquiète la Confédération Nationale des producteurs de vins d'Appellations d'Origine Contrôlées (CNAOC) et la Fédération Européenne des Vins d’Origine (EFOW), qui « estiment que les demandes liées au secteur du vin (.vin et .wine) risquent de constituer une nouvelle brèche dans la protection des appellations d'origine ». Les deux organisations demandent des garanties pour que ce qui « devrait être une nouvelle opportunité » pour que la commercialisation et la promotion des vins n'autorise pas « n'importe qui à utiliser les noms des appellations d'origine à son profit. »

Actuellement, trois entreprises ont posé des candidatures pour gérer (et commercialiser) les noms de domaines en « .wine », une seule autre société s'est manifestée pour le « .vin ». La CNAOC et EFOW critiquent l'absence de règle parmi ces projets pour protéger les indications géographiques existantes de la vigne et du vin. Ce qui est le cas pour les marques. Dans le cadre actuel, la filière vitivinicole mondiale risque de voir se mettre en place la mise en place d'un « grand marché spéculatif autour de la vente de noms de domaine ».

Comme l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin en août 2012, la CNAOC et EFOW souhaitent alerter et mobiliser « les professionnels sur le racket dont ils pourraient faire l'objet avec le rachat à des prix prohibitifs de noms de domaine ». Le Comité Consultatif Gouvernemental de l’ICANN s'est réuni à Pékin début avril, il a conclu que les dossiers .wine et .vin doivent être approfondis pour cet été, notamment  en nouant le dialogue avec les professionnels du secteur.

Vous souhaitez déposer un nom de domaine, créer un site internet... Découvrez les services de L'Atelier Web de Vitisphere en cliquant ici.

 

* : ou top level domain, par exemple le .com de vitisphere.com

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé