Accueil / Commerce/Gestion / Champagne : LVMH veut remettre la maison Mercier au goût du jour

Champagne : LVMH veut remettre la maison Mercier au goût du jour

Par Alexandre Abellan Le 07 mars 2013
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Champagne : LVMH veut remettre la maison Mercier au goût du jour
A

gé de vingt ans, Eugène Mercier fondait en 1858 sa maison de champagnes. Ambitieux, son objectif était de démocratiser les vins de champagnes. Appuyé par ses talents de conmmunications, Eugène Mercier rendit ses vins non seulement accesibles à tous, mais également visibles. Emblème de la maison, le plus grand foudre du monde (5 mètres de haut, 20 tonnes, équivalent à 200 000 bouteilles...) recevait ainsi toutes les attentions de sa présentation à l'Exposition Universelle de 1889.

Rachetés en 1987 par le groupe Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH), les champagnes Mercier cherchent à retrouver leur popularité avec une refonte de l'identité de la marque : des supports de communication à l'habillage des flacons. L'approche prix du produit reste, tout comme le souci d'accessibilité, mais le public visé est ouvertement la génération Y. « L’amateur de Champagne Mercier est un actif urbain entre 25 et 35 ans qui vit dans l’instant présent, de manière informelle et spontanée, et qui apprécie la qualité » commente Emmanuel Mercier, petit-fils du fondateur. La nouvelle signature (« Mercier, Champagne Maison... à déguster chez soi ») va de sens, comme le design de ses illustrations (par David Lanaspa) et la présence de QR Codes.

Les champagnes Mercier restent donc à part dans la gamme de champagnes LVMH, où le luxe et l'élitisme sont les maîtres mots (marques Dom Pérignon, Krug, Ruinart, Veuve Cliquot...). Les champagnes Mercier sont élaborés à Erpernay par Christophe Bonnefond. La maison possède 249 hectares de vignes : « la Côte de Blancs pour chardonnay, la Montagne de Reims pour pinot noir, et la Vallée de la Marne pour pinot meunier ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé