Accueil / Commerce/Gestion / Salon international à Amsterdam : Un bon round d'observation pour les grands acteurs du vin en vrac

Salon international à Amsterdam : Un bon round d'observation pour les grands acteurs du vin en vrac

Par Alexandre Abellan Le 23 novembre 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Salon international à Amsterdam : Un bon round d'observation pour les grands acteurs du vin en vrac
D

u 19 au 20 novembre, la World Bulk Wine Exhibition accueillait 130 entreprises parmi les principaux acteurs du vin en vrac, ainsi qu'un millier d'acheteurs (un potentiel d'achat estimé à 30 millions d'hectolitres !). Selon les organisateurs, le salon d'Amsterdam concentrait ainsi 50 % du marché mondial du vin en vrac. Si la présence de la filière française du vin était en hausse, avec 35 exposants au lieu de 25 en 2011,  elle n'était pas la plus nombreuse. La majorité des exposants parlaient espagnols, et venaient d’Espagne, d’Argentine, du Chili, aussi.

La BULK WINE est un salon exclusivement “business”. Le fonctionnement du salon (organisation, objectifs des visiteurs, présentation des vins…)  est  différent des salons de vins internationaux comme ProWein, London Wine Fair, Vinexpo, Vinisud...  Cette édition 2012 fera date, pas à cause de la croissance du salon, mais par un nouveau rapport de force entre vendeurs et acheteurs. En effet, la forte baisse de la production mondial a rarefiée l’offre de vin. La position des vendeurs est favorable et les acheteurs cherchent à diversifier et optimiser leurs stratégies d’achat. Pour le secteur français, une donnée va orienter le déroulement de la campagne 2012/2013. En 2011, les négociants français ont importé 4,5 millions d’hl d’Espagne au prix moyen de 32 €/hl. Actuellement les producteurs espagnols demandent 60€/hl (soit 80 à 100 % de hausse). Quelle politique pour les acheteurs français ?

Depuis  le début du BULK WINE, le site Vitisphere soutient et participe à ce salon. Les premières années furent pour Vitisphere des années d’observation et  d’identification des acteurs.  Vitisphere a  profité de cette édition 2012 pour présenter et tester un nouveau service : VINSENVRAC.COM, une plateforme virtuelle  pour les vins en vrac français (mise en ligne imminente). Cette approche novatrice a provoqué un grand intérêt des acteurs internationaux  et des producteurs français.  Le vin en vrac est une « commodity » dont le commerce peut être facilité et accéléré par les  places de marché électroniques.

 

[Illustration : stand Vinsenvrac.com à la World Bulk Wine Exhibition 2012]

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (3)
La R?daction Le 26 novembre 2012 à 09:19:49
Bonjour M. SAYSSET, Vous avez vu juste : une coquille s'est glissée dans l'article. Elle est désormais corrigée et nous vous remercions pour votre attention. Vous souhaitant cordialement une bonne visite de nos sites.
Signaler ce contenu comme inapproprié
Jean Savary Le 25 novembre 2012 à 19:24:36
Même à 60 €/hl, on joint tout juste les deux bouts. Cela doit continuer à monter.
Signaler ce contenu comme inapproprié
Pierre SAYSSET Le 23 novembre 2012 à 18:37:53
0,32 €/hl voire 0,60€/hl semblent être une belle coquille, ou alors il faut arrêter tout de suite de faire du vin!
Signaler ce contenu comme inapproprié

© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé