Accueil / Commerce/Gestion / Effervescents en grande distribution 2011-2012 : Champagne en baisse, Crémants en hausse

Effervescents en grande distribution 2011-2012 : Champagne en baisse, Crémants en hausse

Par Egmont Labadie Le 04 octobre 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Effervescents en grande distribution 2011-2012 : Champagne en baisse, Crémants en hausse
S

elon France Agri Mer et l'IRI, il s'est vendu en grande distribution française (hors hard-discount) pour 172,2 millions de cols de vins effervescents pendant la campagne 2011-2012, soit une valeur de 1,35 milliard d'euros, des chiffres qui indiquent une légère progression en valeur et une stagnation en volume. La valeur est cependant de 6% plus élevée que la moyenne 2008-2011, à quantité quasiment égale. Le prix moyen est de 7,58€/col, soit +12% par rapport à la période 2008-2011.

Cette évolution de marché se décompose en une baisse des ventes de champagne, et une augmentation de celles des autres AOC et des cuves closes. Les ventes de Champagne ont reculé de 4% en volume (48 millions de cols) et stagné en valeur (903 millions d'euros), avec un prix moyen en progression de 3% à 19€. Au sein de l'ensemble, les marques nationales ont connu des ventes stables, la baisse a surtout concerné les MDD et les autres marques.

Les autres AOC, dont le prix moyen est à 5,4 €/col, sont en progression légère en volume (42 millions de cols) et en valeur (228 millions d'euros). Le marché est dominé par les Crémants d'Alsace (30% du marché avec 12 millions de cols, +4% en volume) et les effervescents de Loire : le Saumur (12,5%, 5 millions, +2,5%), le Vouvray (11,5%, 5 millions, +1,1%) et le Crémant de Loire (5%, 2 millions, -2,1%) représentent un volume de 12 millions de cols, pour 29% du marché (+1%). Viennent ensuite les Crémants de Bourgogne (15%, 6 millions de cols, +9%) et la Clairette de Die (15%, 6 millions de cols, -1,7%), puis la Blanquette de Limoux (4%, 2 millions de cols), qui subit une forte baisse de ses ventes à -14%.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (2)
bulles Le 15 octobre 2012 à 20:11:41
disons qu'il y a bulles et bulles donc ne mélangeons pas les torchons et les serviettes c'est comme comparer votre bière DUVEL avec notre bière 33 export rien à voir cordialement
Signaler ce contenu comme inapproprié
Roger Li?geois Le 06 octobre 2012 à 21:50:14
Important distributeur de Vins effeverscents et spécialiste dans ce domaine , heureux que vous ne comptabilisez que des A.O.C. - De notre bureau Belge , nous arriverons à vendre plusieurs Millions de bouteilles de Cava et Proseco et ajouté à cela les "petits" mousseux 1er prix sur la France . La demande est tous les ans en augmentation , au détriment des AOC . on reparlera chiffre dans un an . Oui , la mousse marche partout et dans tous les pays . Roger Liégeois IWB
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé